Sonatrach prévoit d’augmenter sa production des hydrocarbures, indique son PDG

Amine Mazouzi, le patron de Sonatrach
Amine Mazouzi, le patron de Sonatrach

La production de Sonatrach en hydrocarbures devrait repartir à la hausse en 2016 à la faveur de l’optimisation des ressources en pétrole et gaz et de la réduction des coûts d’investissements, a déclaré lundi à l'APS le P-dg de Sonatrach, Amine Mazouzi.

"En 2016, il y aura une hausse assez importante de production (d’hydrocarbures) et cette hausse s’est déjà faite ressentir avec les résultats obtenus à fin février en cours où les objectifs de production sont atteints à 100%", a-t-il souligné en marge d’une visite à Ghardaïa. "Vers la fin 2016, nous allons certainement dépasser les prévisions", pronostique-t-il.

Selon lui, ces projections de reprise de la production, qui devrait marquer la rupture avec près d’une décennie de repli, sont liées dans une large mesure à des investissements qui ont permis d’optimiser les ressources en pétrole et gaz des puits en exploitation tout en réduisant les coûts de ces investissements.

"Nous avons donc pu réussir le défi d’optimiser la production à moindre coût", s’est-il félicité.

Par ailleurs, le P-dg de Sonatrach fait savoir que dans les tout prochains jours, des accords seront signés avec des partenaires étrangers pour la réalisation de trois (3) nouvelles raffineries à Hassi Messaoud, Biskra et à Tiaret.

La réalisation de ces trois nouvelles installations s’inscrit dans le cadre du programme national de développement de l'activité de raffinage qui vise à porter les capacités à près de 60 millions de tonnes par an d’ici 2019.

APS

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
sarah sadim

Ce PDG de la fin de l'épopée pétrolière Sonatrach devra etre aliéné dans un service de "Tarés mentaux", à moins qu'il Ment grossièrement pour garder sa place.

Produire au moindre cout mon oeil, augmenter les capacités productives de gisements au bord des épuisements est la plus grosse idiotie que les autres professionnels ont compris depuis le début des années 2010.

iNVESTISSEMENTS ? Alors le mensonge est énorme, ou ce sont effectués ces investisements et avec quoi, peut etre les compagnies américaines ou britaniques et encore aux couts de production et de recherche actuels.. ?

Faire l'effet d'annonce ne servira à rien pour la grave crise financière de l'Algérie qui arrivera en 2017 à la banqueroute totale.

Plutot aggraver les désordres d'exploitation des gisements en poussant le "Pillage" (commencé par Chakib Khalil) final des puits pétroliers aux limites de leurs capacités, quitte à détruire définitivement ces puits pétroliers, les mettre en état de stérilité définitive comme son chef Bouteflika ou le crétin heureux d'etre ministre du pétrole.

La vérité est que Bouteflika est aux abois "financiers" pour couvrir au minimum le fonctionnement de son pouvoir prébendier, peut importe, on ne nous laisse pas puiser dans le schiste alors détruison les gisements conventiels, voilà Mr le PDG de la fin des temps la réalité.

Un gros menteur et un criminel complice de la destruction finale des gisements en exploitation depuis plus de 60 années, Hassi Messaoud et hassi R'Mel ont vécus au passé, le reste est partagé entre Américains, Anglais et Francais, point barre.

avatar
rabah Benali

Bonjour,

Totalement de votre avis. Ces débiles bastardis sont profondement convaincus que plus le mensonge est gros et plus il a des chances de passer. Daouassou (malédiction) continue. Rabah Benali