Qui est au gouvernail de l’Algérie ?

Ce président qui parle avec les étrangers, mais qui n'échange jamais avec les Algériens, hormis ceux que vous savez bien sûr.
Ce président qui parle avec les étrangers, mais qui n'échange jamais avec les Algériens, hormis ceux que vous savez bien sûr.

Ça va doucement, ça va sûrement…droit dans le mur. Ça brasse et ça s’agite, dans un panachage d’écumes et de peurs.

La felouque Algérie prend les eaux après les avoir plusieurs fois perdues: démocratie mort-né. Point de pied marin et point d’encrage. Le mal de mer est inévitable, et la submersion une évidence. Le carburant est abondant, mais ne nous mènera pas loin. Les barils pleins la cale, nous plongeront dans les abysses.

Le capitaine fait le mort, fait le malade, fait l’absent. Il est partout, il n’est nulle part. Il ne sème rien de bien et ses tentatives absurdes d’acheter le silence des passagers érodent la machine et creuse chaque jour un peu plus nos tombes, et le panorama de la désillusion. Souvent, il sème la colère, le parjure et le vent. Sa récolte en tempêtes ne sera qu’à la mesure de ses efforts.

Le capitaine va droit dans l’iceberg, prépare son canot de sauvetage, se met à l’abri. Le crash est imminent. Lui et les siens sur le pont, enfilent les gilets de sauvetage et s’apprêtent à quitter le navire; les ras et les lâches d’abords, toujours dans les naufrages. Les naufragés c’est nous, ceux qui vont boire la tasse. Choc thermique et baignade dangereuse, annoncent les eaux glaciales.

Avant de couler, avant le déluge, le capitaine veut sceller le sort de millions de passagers berbères. Donnons-leur l’illusion de la bonne foi, et constitutionalisons leurs "dialectes" mais nuançons ! L’illusion doit être parfaite, les commissions doivent s’éterniser à mener leurs études. Chacun son métier et le projet demeurera chasse-gardée. Ils veulent leurs langue, qu’on la leur serve dans une émulsion arabo-islamique. Écrivons-la en arabe, minons-là de l’intérieur et elle sentira le "hijaz" de loin.

Le capitaine n’a rien lu, rien écrit, un "Oummi" (ignorant) aux faux airs de Machiavel. Il a appris à gouverner sur le tas, entre les chauffes et les «jabya» (bassins d’eau des hammams). Apprit à peler les peaux, à savonner les langues, à écarteler les corps, à flouer les hommes, à les mener en chaloupes et à les dresser les uns contre les autres. Il a appris à bourlinguer, entre polémiques et mots troubles, comme on navigue entre les méandres et les hauts-fonds. Il va garder la carte, des trésors et des Bermudes, récompensera les uns et châtiera les autres. Un trois quart de dieu, à défaut d’être un président.

"Mesdames et messieurs" c’est votre capitaine qui ne vous parle jamais: "Avec moi le déluge, Après moi le néant."

Khelil Habib

Plus d'articles de : Chroniques

Commentaires (14) | Réagir ?

avatar
elvez Elbaz

Oufkir l homme des services secrets français, conformément aux directives de ces derniers avait en mains boussouf et boukharouba et facilita la passation de relai colonial entre MEursault et les arabes du clan de oujda, le premier acte de ce coup d état Oufkir -boussouf contre l Algérie algérienne est l œuvre de bouteflika à AUlnoy Le makhzen du clan de oujda, est ce donc vrai?!

Les historiens doivent se pencher sur la relation, par l'entremise des services secrets français

dont oufkir était L ELEMENT PRINCIPAL de sa politique au maroc et à oujda, que le colonel marocain entretenait avec le criminel "boussouf"!

Pourquoi les services secrets français avaient ils mis en avant, avec une publicité soutenue, LE GENIE BOUSSOUF!!comme ils avaient rendu populaire benbella suite à son arrestation, alors qu il était un grand inconnu de la population algérienne de l'époque?

Boussouf a assassiné "abane" et son cadavre a disparu. AUCUNE TRACE. les methodes d oufkir, à l'exemple de l'assassinat et la disparition de mehdi benbarka, ont elle été fournies à BOUSSOUF?

Des historiens ont avancé que les "tueurs à gage" de Boussouf qui ont étranglé 'Abane Ramdane étaient en réalité des agents du CAB1 (la DST marocaine), des hommes d'Oufkir, en d'autres termes. De même que la ferme où ils ont accompli leur forfait serait un ancien camp désaffecté ayant appartenu aux services secrets français. On cite parmi ces historiens un ancien officier français ayant appartenu au 11° Choc, unité d'élite des services secrets français.

L histoire et les archives des services secrets français en afrique du nord le réveleront, peut être, un jour. Cependant, un fait troublant peut être affirmé : la disparition du corps de 'Abane n'est pas sans rappeler celle du cadavre de Mehdi Benbarka.

Bien sûr, cela rappellera également à beaucoup la séquestration du cadavre de 'Amirouche ET DU SAGE SI ELHOUES par BoukharrouBA dit BOUMEDIENNE.

_______________________________________________________________________________

Question: Qui AURAIT CRU un jour que l'on decouvrât LES DEPOUILLES de amirouche et de sielhoues séquestrées par boumédienne et ses sbires?!!!

Et pourtant... !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Boussouf disait un ancien du MALG ne sait faire qu une seule chose, liquider et assassiner!

-Beaucoup ne savent pas que boussouf avait comdamné boukharouba à mort. Ce dernier a été sauvé et a trouvé refuge chez le "chawi, comme lui, zegar, qui habitait casablanca!

Boussouf voulait sa tête. Car lorsqu il a quelqu un dans son collimateur, sadam est un pietre éléve à côté de lui!

Amirouche et le sage et brave si elhoues, n ont pas eu la chance de boukharouba, d avoir "oufkir" comme protecteur à casablanca et à oujda.

Oufkir sauva la vie à boukharouba dit boumédienne. Boussouf ANNULA LA SENTENCE!

LA CREATION DU POLISARIO par boukharouba mohamed est ce pour punir hassan2 d avoir éxécuté, son protecteur oufkir, celui qui le sauva de boussouf?!

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En effet, la suite des événements montrera que Boukharrouba était très proche d'Oufkir à qui il a donné sans aucun doute son accord au projet de coup d'état que ce dernier préparait contre le roi Hassan II (1972) et qui échoua, lui coûtant la vie.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

On en veut pour preuve ce que rapporte le fils d'Oufkir dans son livre:

un émissaire secret de Boukharrouba est venu présenter ses condoléances à la veuve d'Oufkir et lui offrir de se réfugier en Algérie. Y a-t-il preuve d'amitié plus grande ? Et a-t-on suffisamment noté la continuelle dégradation des relations algéro-marocaines depuis l'assassinat d'Oufkir?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

D'autres questions que l on commence à se poser, 53ans aprés "l indépendance confisquée"de l'algérie algérienne et dont AULNOY était la premiére étape de cette confisquation:

Alors ? Oufkir parrain de Boussouf, de Boukharrouba ?.

Ces deux derniers l ont ils subi à leur insu et pas de leur propre et plein gré?!

_______________________________________________________________________________

Difficile à croire tant la méfiance de Boussouf et de Boukharrouba était d un temperament maladif!

_______________________________________________________________________________

La france coloniale a t elle préparé les rails de la france neocoloniale en algérie et le premier acte du scénario aurait il été éxécuté à AULNOY, ?!

Autrement dit, ce que la France a fait au Maroc -en plaçant Oufkir et ses hommes aux postes stratégiques de l'État-, l'a t elle réédité avec l'Algérie.

Sinon, pourquoi De Gaulle aurait-il donné l'ordre d'ouvrir les portes à l'armée des frontières à l'indépendance, donc à Boukharrouba et à ses hommes ? L'amiral P. De Gaulle a, du reste, répété à maintes reprises que son père avait placé des milliers d'éléments fidèles à la France dans les rangs de l'Insurrection.

L'algérie a t elle été trahie depuis l'éxécution du prémier acte à AULNOY, en 1961, par l'emissaire, présentement, malade et en chaise roulante qui en est "son chef étatique", premier acte d un scénario neocoloniale français qui n'a jamais permis qu elle soit ALGERIEALGERIENNE ?!

Les péripéties DU VAL DE GRACE. Les visites qui ont un caratére D AVAL NEO COLONIAL du président français hollande à son ALACRITE pourtant malade et en chaise roulante sont elles inscrites dans l'avenant suite de ce scénario mise en branle à AULNOY?!

Le général DEGAULE agacé par le comportement extrémiste de ceux qu'on a affublés de "pieds noirs" et qu il n'aimait pas, ce ramassis de maltoitalogitanoespagnol, disait il, confia à un journaliste proche de l Élysée qui le questionna sur le "jusqu'au-boutisme des pieds noirs:L'ALGERIE française, c 'est fini!

quant à l'algerie algerienne..... !! il se leva, sans finir sa phrase et s en alla.. !

De aulnoy en 1961 jusqu à la réunion du gouvernement illégitime d Alger restreint en 2013 au val de grâce sous le portrait du président français ont comprend prémonitoirement clairement les prophéties du général Degaule.

avatar
benguessoum SELAHDJA

nul n a interet de rendre des compte, si on doit rendere des comptes ça sera la vrai guerre civile et en ce moment bien precis aucun pays n a interet a que sa se bouscule a alger ; on mettera sa sur le compte de " LA RAISON D ETAT " et tout passera notre president je dit bien notre president bouteflika meme en fauteuille est bien entourer et capable de faire la transition ; je suis convaincu que merde sera ça ne sera pas des politiciens mais des narcotraficant et des marchands de la mort lente des algeriens ; j espere une des grande vigilance des forces vives de la nation.

visualisation: 2 / 10