Le journaliste et militant des droits de l'homme Hassan Bouras libéré

Hassan Bouras.
Hassan Bouras.

Militant actif des droits de l'homme et journaliste, Hassan Bouras a été placé en détention préventive depuis plus de trois mois à la prison d'El Bayadh.

C'est ce lundi que Hassan Bouras a retrouvé la liberté après avoir été arrêté le 4 octobre dernier. Ce militant très actif dans les mouvements sociaux a été accusé par le procureur général du tribunal de première instance d’El Bayadh d'"outrage à corps constitué" et d’"incitation des citoyens à s’armer contre l’autorité de l’Etat". Plusieurs organisations de défense des droits de l'homme ont dénoncé son arrestation.

Eu égard à la gravité des chefs d'accusation retenus contre lui, sera-t-il pour autant jugé ou les poursuites seront finalement abandonnées ? Dans les deux cas, cette décision de libération ne trouve pas pour le moment une explication. Même le concerné ignorait qu'il allait être libéré aujourd'hui lundi, selon ses déclarations à El Watan.

L. M

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
mhand said

j espère que maintenant que toutes ces prorogatives outrancières qu on avait donne aux procureurs, elles leurs seront enlevées, et données aux juges, ces derniers feront bon usage, et que notre justice redevienne juste.

avatar
Bachir Ariouat

Tant mieux pour lui et pour sa famille, il en demeure pas moins que ces pratiques d'enfermer les citoyens sans justification, elle doit cesser, il amener l'état Algérien à répondre devant la cour internationale de justice pour violation de son propre droit et du droit international que l'Algérie a signée.

Cet homme devra être indemniser, pour atteinte à ses droits, et aux dommages des sévices qu'il a subit en prison et privation de sa liberté, atteinte morale à sa personne et aux membres de sa famille.