Batna : Djanet présente sa pièce de théâtre au festival amazigh

La pièce "Zamen El-Khohr" n'a pas convaincu
La pièce "Zamen El-Khohr" n'a pas convaincu

La pièce "Zamen El-Khohr" - L’époque de l’oppression - présentée pour la première fois au festival culturel national du théâtre amazigh à Batna par l’association Taghit Nazjer du théâtre Djanet (Illizi), a été malheureusement pas très convainquant pour le public.

Le président de l’association a indiqué au Matindz qu’en dépit du peu de moyens, "nous avons essayé de faire du mieux possible, pour présenter cette pièce de théâtre".

Sachant que les régions de l’extrême Sud comme Tamanrasset, Illizi, Djanet, Hoggar et autres..) font les frais non seulement de l’absence de moyens financiers afin de pouvoir monter des pièces avec des comédiens professionnels, création d’écoles de formations des beaux-arts, mais aussi des incalculables distances qui se comptent en milliers de kilomètres séparant d’autres régions à la nôtre. A noter que ladite région souffre de plusieurs manques, notamment en matière culture. Les déplacements à travers d’autres régions pour des échanges culturels, encore celles-ci se font rares fautes de moyens financiers, ajoute-t-il.

L’auteur de cette pièce intitulée "Epoque de l’oppression" rappelle à juste titre que sa pièce reflète une histoire vraie, loin d’être imaginaire sur la "pauvreté" dans les petites villes au Sud du pays. Les fléaux ont fait florèse : mendicité, chômage, pauvreté, au grand dam d'une population oubliée par les autorités.

Abdelmadjid Benyahia

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (0) | Réagir ?