La Plateforme Migration Algérie est née

L'affiche de la journée internationale des migrant-e-s à Alger.
L'affiche de la journée internationale des migrant-e-s à Alger.

À l'initiative d'associations, de collectifs et de personnes ressources intervenants dans le domaine de la migration, et suite à un processus d'échanges et de rencontres, la Plateforme Migration Algérie (PMA) est née.

Cette plateforme se veut être un espace d'échange, de réflexion et d'action autour de la question migratoire, et se donne pour mission d'agir en faveur de l'accès aux droits des migrant-e-s en Algérie. À l'occasion de la journée internationale des migrant-e-s le 18 décembre 2015, la plateforme rappelle que l'Algérie est non seulement un pays de départ, mais également de transit et de destination pour des milliers de personnes en situation de migration. Ces dernières, indépendamment de leur statut et de leur sexe, sont confrontées à des problèmes d'accès aux droits engendrant des vulnérabilités multiples et portant atteinte à leur dignité, nonobstant les engagements internationaux pris par l'Algérie.

La PMA considère que des avancées ont été enregistrées, notamment en matière d'accès aux soins et de scolarisation dans les écoles publiques (sur autorisation de la tutelle) d'enfants migrants de parents en situation irrégulière. Mais force est de constater que des améliorations doivent avoir lieu sur de nombreux aspects liés aux droits et à la vie quotidienne des migrant-e-s au sein de la société algérienne, notamment la question de la protection juridique des victimes, la lutte contre les discriminations, la protection contre l'emploi précaire et l'exploitation, ou encore la mise en place d'une loi nationale sur l'asile.

Les événements tragiques survenus à Oran (violences à l'encontre des femmes migrantes), et à Ouargla (incendie ayant coûté la vie à 18 victimes), nous rappelle la nécessité d'engager des efforts et des actions concrètes en faveur de l'accès des migrant-e-s à leurs droits. Par ailleurs, la Plateforme Migration Algérie considère que la migration dans ses différentes formes a toujours été une constante chez les sociétés humaines. A ce titre, il revient aux Etats et aux sociétés civiles d'aborder cette question par des approches globales de long terme basées sur le respect de la dignité humaine.

Alger le 16 décembre 2015

Pour la Plateforme Migration Algérie

Le Comité de coordination

Les membres de la Plateforme Migration Algérie : - Association de lutte Contre les IST/SIDA et de Promotion de la Santé - AnisS - Association de Protection Contre le Sida - APCS - Caritas Algérie - Centre de Documentation des Droits de l’Homme - CDDH - Collectif de migrants Oran - Collectif de migrants Tamanrasset - Comité Italien pour les Réfugies - CIR - Femmes Algériennes Revendiquant leurs Droits – FARD - Oran - Association Green Tea – Tamanrasset - Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme - LADDH - Médecins du Monde - Réseau Algérien de Défense des Droits de l’Homme - RADDH - Rassemblement Actions Jeunesse - RAJ - Réseau Nada - Santé Sidi El Houari - SDH - Solidarité AIDS.

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (0) | Réagir ?