Appel à la libération du Dr Kameldine Fekhar et ses compagnons

Les militants mozabites arbitrairement emprisonnés depuis l'été dernier.
Les militants mozabites arbitrairement emprisonnés depuis l'été dernier.

Face à la multiplication des exactions multiformes que les Mozabites ont subi et continuent de subir dans leurs villes, leurs foyers et leur vie quotidienne,

Face à la complicité et à la participation avérées des forces de l’ordre dans les actions meurtrières dirigées contre les Mozabites et leurs biens,

Face aux arrestations arbitraires dont sont victimes le Dr Kameldine Fekhar et ses compagnons et aux condamnations injustes et calomnieuses prononcées contre eux,

Malgré des grèves de la faim répétées qui menacent chaque fois un peu plus la santé de ces détenus,

Malgré des preuves irréfutables de l’innocence du Dr Kameldine Fekhar et de ses compagnons qui restent arbitrairement incarcérés depuis leur arrestation suivie d’une condamnation inique,

Convaincus que la répression ne reculera que devant un vaste élan de solidarité mû par une mobilisation forte en Algérie et à l’étranger,

Convaincus de l’innocence du Dr Kameleddine Fekhar et de ses compagnons et persuadés qu’ils sont des éléments de la solution à apporter au M’zab et non de ses problèmes,

Nous, soussignés, appelons à la constitution d’un "Collectif Kameleddine Fekhar" pour la libération immédiate de celui-ci et de ses compagnons.

Les premiers signataires

Said Khellil ; Hacène Hirèche ; Malika Baraka ; Said Chemakh ; Said Doumane; Said Boukhari ; Madjid Boumekla ; Youcef Hebib ; Abdennour Boumghar ; Abbas Zouagui ; Ali Aït Djoudi ; Hamid Arab, Ahmed Akir; Madjid Meddour ; Mustapha Rabhi ; Saïd Gurim ; Tahar Yami ; Rachid Mesmoudi ; Malika Lounis. Kamel Yahiaoui ; Irij Maouche, Aumer U Lamara ; Belkacem Lounès ; Mokrane Gacem ; Nacer Bouzidi ; Mohamed Dabouz ; El-Hachemi Bahamida ; Brahim Cherifi ; Ali Maincer ; Abdoulahi Attayoub ; Mahidine Nabil ; Bensalem Achour.

Merci de rajouter votre nom prénom à l’adresse ci-dessous si vous souhaitez rejoindre ce collectif : collectiffekhar@gmail.com

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (8) | Réagir ?

avatar
moh arwal

" le calme règne bien à Ghardaia depuis que ces bon gents sont à l'ombre alors pourquoi réallumer le feu sommes nous des fous pour le faire.

1° On écrit gens pas gents.

2° Nous nous demandons pas si on est fous ou pas car, on sait de ne pas l' étre. Nous ne doutons pas de nous mèmes comme certains sbirs du régime pourri d 'oujda

avatar
deradji nair

Pour Moharoual je dirais que je ne suis pas un français ni un kabyle pour mieux écrire le français en deux les pls pire pour moi et en toute sincérité se sont certains kabyles qu cherchent par tous les moyen à porter atteinte à l'Algérie quand au gents de Ouejda il ne sont que des Algériens et ne se prennent pas pour des pieds noirs. Pour Bachir Ariouat l'enfer sera allumé pour les gents qui doutent que du mal des algériens qui ne sont pas kabyles et en font une différence avec leur racisme avéré. Un point sur le I vous ne commanderiez jamais ce pays tant que votre rancune envers les algériens persiste.

avatar
deradji nair

le calme règne bien à Ghardaia depuis que ces bon gents sont à l'ombre alors pourquoi réallumer le feu sommes nous des fous pour le faire. Ils n'ont que ce qu'ils méritent et tous ceux qui essayent de toucher à la sécurité de ce pays mériterions le meme sort.

avatar

Et vous vous devriez grillez dans le feux de l'enfer avec les corrupteurs que semblez soutenir, n'est-ce pas mon cher.

avatar
deradji nair

Etonnant vous parlez d'enfer alors que vous ne reconnaissez pas Allah mais le Coran nous l'avez bien précisé que El moutaradidine dès qu'on leur pose certaines questions il nous jure par allah d'avoir dit une vérité alors qu'ils n'en croient pas à lui. Un double jeu en somme mais avec Allah où bien on y est ou bien on n'y est pas hélas et il n'y a que de chemin l'enfer ou le paradis.

visualisation: 2 / 4