Le programme de Lumière sur le patrimoine historique et culturel de la Kabylie

L'affiche.
L'affiche.

Programme

At Yani

05 novembre 2015 : Accueil de Idir, accompagné de Tassadit Yacine, Mohammed Sadi et Kamel Tarwiht.

06 novembre 2015 : 09h00- Hommage à Idir par la population de At-Yani

09h00- Expositions artisanales : Bijoux des At-Yani, tapis dAt-Hichem, poterie n'Iwadhiyen...

Exposition vente et dédicaces de livres...

10 h - Conférence «Tendances musicales actuelles dans la chanson kabyle en métissage et fusion de styles» par le Dr Mouloud Ounnoughene

14 h - Témoignages sur l'œuvre et la vie de Idir


Akfadou

07 novembre 2015 Salon du livre à Akfadou

09h30 - Inauguration du salon du livre par Idir et Tassadit Yacine.

10h00 – Expositions : Peinture : Sonia Tirouche et Sofiane Zouaoui. Caricatures : Aïnouche Ghiles

10h00 - Départ pour un circuit sur les traces archéologiques de la région d'Akfadou avec les archéologues de l’OGEBC (Office de Gestion et d'exploitation des biens culturels)

15h30 : Table ronde «Vestiges historiques de l'Akfadou» animée par les archéologues de l'OGEBC

17h 30 : Conférence «La cause amazigh dans le Mouvement National» par Brahim Tazaghart

20h : Gala artistique :

Ighil Ali

08 novembre 2015 à 10h30 - Accueil à Ighil Ali prises de parole, expositions. Cérémonie de remise du flambeau du festival

14h 00: Conférence «Le patrimoine culturel et immatériel de la Kabylie : état des lieux et perspectives de sauvegarde et de transmission» par Rachid Oulebsir.

18h00 : Théâtre: troupe «Double 6» pièce : tafsut i twatsun

Kalaa N'At-Abbas

09 novembre 2015 à 10h30 - Accueil à la Kalâa, prises de parole expositions

11h00 - Conférence "Le royaume indépendant n' At-Abbas" par Djamel Seddiki

13h30 - Conférence "De quelques décisions stratégiques des At-Abbas face aux Turcs" par Younes Adli

15h00- Conférence "Mokrani, Cheikh Ahddad : Culture et culte dans la résistance" par Saïd Sadi

18h00- Gala artistique Amar Azghal Chenoui, Bouguendoura Ahmed (chaoui) ; Nasria Amar (chaoui), Ayred de Beni-Snous (Amzighs de Tlemcen) (mozabites)



Plus d'articles de : Culture

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Bachir Ariouat

Pour ce qui concerne la lumière, excusez moi, heureusement que le soleil nous inonde de sa chaleur et sa clarté, pour ce qui concerne les hommes il s'agirait surtout de l'obscurité totale.

avatar
Bachir Ariouat

En lisant le titre, je me suis enfin ils vont faire quelques choses, pour nous sortir du marasme dans lequel nous sommes embaumés depuis des générations.

La lecture de l'article me fait découvrir qu'en faite, nous continuons comme en chante et en danse comme par le passé, il s'agit de rien d'autres que des foires commerciales, j'ai rien contre mais, franchement il est inutile de faire du tapage pour ce genre de chose, qu'ils fassent dans la région, je le comprends.

Je constate seulement qu'il y a vraiment aucune initiative concrète d'imaginer pour nous sortir de l'éducation arabe-islamisme, des derwiches et les cheikhs vendu au pouvoir des prétendus arabes islamistes.