Une diplomate algérienne décédée au Gabon dans un accident de la circulation

Sabira Ighil, est décédée mardi à Libreville
Sabira Ighil, est décédée mardi à Libreville

L'attachée de chancellerie près l'ambassade d'Algérie au Gabon, Sabira Ighil, est décédée mardi à Libreville suite à un tragique accident de la circulation, indique mercredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

L'ambassadeur d'Algérie au Gabon est en contact permanent avec les autorités gabonaises "pour connaître les circonstances dans lesquelles ce drame est survenu", précise la même source.

"Aussitôt l'information parvenue, des responsables du ministère des Affaires étrangères se sont déplacés au domicile de la famille de la défunte pour informer ses parents de cette tragique et douloureuse disparition et de les assurer de la compassion et la sympathie des plus hautes autorités et de l'ensemble des personnels du ministère", indique le communiqué.

Selon la même source, la défunte a rejoint le ministère en 2003 en tant qu'assistante principale d'administration. Elle a été promue administrateur en 2012 pour suivre une formation à l'institut des finances de Koléa (Tipasa) avant d'être affectée à l'ambassade d'Algérie au Gabon en tant qu'attachée de chancellerie en août 2014.

"La défunte est estimée par ses collègues pour ses qualités morales et humaines, tout comme elle est très appréciée par sa hiérarchie pour son dévouement et son abnégation dans l'accomplissement des tâches qui lui sont confiées", ajoute le MAE dans son communiqué.

APS

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
sarah sadim

Allah ya Rahma, la vie est éphémère pour les bienfaisants, condoléances attristées à sa famille