L’Algérie a acheté pour 195 milliards de dollars de l’UE depuis 10 ans

Les achats de l'Algérie sont passés de 10,7 milliards  de dollars en 2005 à 29,5 milliards de dollars en 2014.
Les achats de l'Algérie sont passés de 10,7 milliards de dollars en 2005 à 29,5 milliards de dollars en 2014.

Les exportations algériennes hors hydrocarbures vers l'Union européenne (UE), constituées essentiellement des produits énergétiques et miniers dérivés, ont enregistré une "timide amélioration" par rapport aux importations en provenance de cette zone depuis l'entrée en vigueur de l'accord d'association en 2005.

Ces exportations se sont établies à seulement 12,3 milliards de dollars en près de dix ans contre 195 milliards de dollars d'importations sur la même période, relève une évaluation de l'impact de l'accord d'association (2005/2014) réalisée par l'Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex).

Les exportations algériennes hors hydrocarbures vers les pays membres de l'UE sont passées de 597 millions en 2005 à 2,3 milliards de dollars en 2014. Pourtant, promouvoir les exportations hors hydrocarbures constitue pour l'Algérie un des principaux objectifs motivant la conclusion de tout accord de libre-échange.

Pour la partie algérienne, une "analyse approfondie" est nécessaire pour dégager une "démarche cohérente et de rigueur" afin de faire évoluer cet accord vers un accord dynamique reflétant les objectifs de la politique économique nationale. Toutefois, ces ventes (hors hydrocarbures) vers l'UE représentent une moyenne de 70% du total des exportations hors hydrocarbures. Les produits industriels, exportés en exonération totale vers l'UE représentent depuis 2005 une moyenne de plus de 90% des exportations hors hydrocarbures dominées à hauteur de 75% de dérivés d'hydrocarbures.

Les principaux produits exportés sont notamment les solvants, l'ammoniac, les engrais, le phosphate, le méthanol, l'hélium. La part des produits manufacturés (dans les produits industriels) est minime avec une moyenne de 2,5% depuis 2005. Les produits agricoles et agricoles transformés ont représenté depuis 2005 une moyenne de 6,2% du total des exportations hors hydrocarbures vers l'UE. Il s'agit du sucre, des dattes, des boissons gazeuses, des graines de caroube, du beurre de cacao et des résidus des corps gras.

Côté importation, les achats de l'Algérie sont passés de 10,7 milliards de dollars en 2005 à 29,5 milliards de dollars en 2014. Mais selon l'analyse cette augmentation en valeur s'aligne sur la tendance haussière des achats globaux de l'Algérie. "Avant la signature de l'accord, l'UE était déjà un partenaire de l'Algérie (plus de 50% du marché). Après l'entrée en vigueur de l'accord, la part de l'Algérie dans les exportations de chacun des pays membres de l'UE a relativement augmenté notamment pour l'Espagne et l'Italie et dans une moindre mesure pour la France" note l'étude.

Pour ces trois pays, poursuit l'analyse, "la hausse n'est donc pas en termes de part uniquement mais aussi et surtout en valeur puisqu'ils ressortent parmi les principaux fournisseurs de l'Algérie".

APS

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
sarah sadim

Wakha ya sidi comme le disent nos marocains d'algérie au pouvoir, et cette APS bidon depuis des lustres par ses infos sur commande.

Pourquoi ce faux article et ces 190 milliards de dollars ne faudrait il pas déduire les 10% des retrocomissions naturelles pour les corrupteurs algériens et bien entendu les autres 10% servis pour leurs alter égos européens de la corruption, bon dieu cela fait quand meme deux fois 19 milliards de dollars par 2 donc une bonne quarante de milliards de dollars partis ailleurs dans les comptes secrets des banques suisses et autres paradis fiscaux.

Mauvais élève dans le calcul arithmétique mais cela signifie que l'algérie a importé 150 MILLIARDS DE DOLLARS au bas mot sans bien entendu les surfacturations automatiques de nos voisins européens. eUROP2ENS OK? MAIS LA PART DU LION QUE SE TAILLE LA fRANCE se chiffre à combien à l'A P S.....

Faux et mensonges grossiers, mais pourquoi cet inventaire bilan innattendu, serions nous à la veille de rendre des comptes avec la grande catastrophe financière qui assaille l'Algérie de toute part?

wOKHA YA SIDI Vous n'avez rien volé et niet détournement, un véritable "Omar ibn al Khattab" sidi fakhamatouhou, subhan Allah, wallah le roi du maroc voisin palira de pudeur et de modestie devant vos monstrueuses fortunes de dix années.

La caution Francaise au Bouteflisme est la plus perfide imposture de la France officielle depuis notre colonisation en 1830, mais finalement les Francais du sommet ont joués à leurs roles et places naturelles; les notres ils ont joués à quoi ces "Paysans non dégrossis par la civilisation", peut etre à la ruine programmée et préméditée d'un pays et de ses populaces serviles et tubes digestifs asservies comme du temps des colons.

Drole de remake historique, mais cette fois la casse sera inimaginable et la finale sera encore plus inimaginable pour ce pouvoir, ce régime, ce peuple et ce pays, amen ou amin l'oraison sera bientot dite à Alger et à Paris.

Benflis, demain est le plus probable successeur de Bouteflika (cela est un autre débat de sauvegarde et d'actualité brulante) sera t il enclin à faire des milliers d'aller retour transméditerrannéens comme saidani ou said bouteflika... ?

J'en doute, son seul chemin de salut est le trans atlantique via notre voisin marocain vers la terre de l'oncle SAM, alors le Glas à Alger et la fin des adultères à Paris, et après, si au moins un des LEPEN SERAIT PRESIDENT (E) de la france, du spectacle mais alors meilleurs que celui des cabarets parisiens si prisés par Abdelaziz Bouteflika alors ministre du rustre Boumedienne.

un épisode de nouvelles "Nuits folles d'Alger" est en train de s'installer ces dernières semaines, à bientot et aidkoum moubarak avec beaucoup de cholestérol.