Le Collectif des Mozabites en Europe déclare

Le Collectif des Mozabites en Europe déclare

Nous publions ci-après la déclaration du collectif des Mozabites en Europe rendue publique pendant le sit-in devant l’ambassade d’Algérie à Paris

Messieurs les gouvernants,

Nous, Collectif des Mozabites en Europe, excédés par l’aggravation des actes de violence contre les habitants de la vallée du M’zab, et indignés par l’incapacité des pouvoirs publics à faire appliquer le droit et veiller la sécurité des personnes et des biens. Depuis plus de 20 mois les populations mozabites vivent dans l’insécurité totale, avec un très lourd lot de morts et de destructions.

Nous exigeons l’intervention des pouvoirs publics afin de protéger les populations soumises aujourd’hui aux diktats des terroristes.

Nous demandons également l’arrêt immédiat des arrestations arbitraires, la libération des innocents et les défenseurs des Droits de l’Homme.

Prendre en charge et indemniser correctement, dans les plus brefs délais, tous les sinistrés qui ont vu leurs biens pillés, saccagés et/ou incendiés.

Juger les éléments des forces de l’ordre et les autorités locales coupables de racisme et de discrimination.

Prendre des mesures fermes pour combattre, voire éradiquer cette nouvelle forme d’extrémisme qui nous replonge dans les noires de terrorisme.

Cibler les véritables acteurs-interlocuteurs des communautés coexistant dans la région du M’zab et les inviter à s’asseoir à la même table afin d’entreprendre un débat de fond sur les véritables maux sociaux et d’envisager un avenir meilleur. Et ceci ne peut se concrétiser que lorsque justice soit rendue et le droit rétabli.

Les problèmes à traiter en urgence par l’État et le gouvernement sont, à notre avis, relatifs à l’amélioration des conditions de vie des populations locales et la création de l’emploi. Mais pour rétablir la paix il est impératif de :

Lutter dans le cadre du droit contre les courants de pensées extrémistes et mettre fin aux appels incendiaires de représentants de certains quartiers et aux discours violents, discriminatoires à l’égard de la Communauté Mozabites et au rite Ibadite.

Soulager les villes de la surpopulation dont elles souffrent pour atténuer la pression démographique en croissance constante. Lutter contre la crise de logement et la gestion catastrophique du foncier dans cette région.

Rétablir les libertés fondamentales, seul garant d’une paix juste et durable.

Nous exhortons l’Etat algérien à agir rapidement et avec la plus grande fermeté pour rétablir la paix et éradiquer cette délinquance qui endeuille cycliquement les cités du M’ZAB, à parachever et à instaurer un Etat de droit, avec une justice forte et digne afin de rétablir la confiance dans les institutions de l’Etat.

Enfin nous exigeons la mise en place immédiate d’une commission d’enquête indépendante sur les violences survenues à Ghardaïa depuis 2008.

Collectif des mozabites en Europe

Paris, le 11 juillet 2015

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
R A M E S S E S II

@Mass Imzaviyens:

Vous rêvez en plein jour!

RMII