Oran : le TRO et la culture de caniveau

Mohamed Mihoubi
Mohamed Mihoubi

Ce dimanche 5 juillet 2015, un public assez nombreux a pu suivre une pièce théâtrale intitulée "Mohamed en Inde" improvisée et interprétée en solo par Mohamed Mihoubi.

S’il n’y a pas à trop mettre en cause le talent d’acteur de Mihoubi, il est par contre regrettable que le monologue contienne quelques diatribes qui vont à l’ encontre de la tolérance, du respect du religieux indépendamment de la religion pratiquée, mais aussi de celui qui doute ou qui ne croit pas.

En effet, voulant faire rire son public, Mihoubi ignorant les religions en Inde s’est mis à critiquer ceux qui "adorent les vaches et les objets" De même, une partie du public a dû probablement deviner quelle personne visait Mihoubi dans sa diatribe, quand il évoqua un Algérien de 75 ans ayant déclaré publiquement son athéisme.

Il n’est donc pas permis de critiquer le Prophète de l’Islam, encore moins d’en faire des caricatures, ce qui est attendu, mais complètement autorisé de critiquer d’autres religions, ou de condamner ceux qui ne croient pas, pendant que certains de nos intellectuels œuvrent pour le rapprochement des civilisations.

C’est vraiment dommage pour cet artiste qui devrait faire appel à des hommes de culture pour l’écriture de ses textes et un humour plus éducatif, positif, tolérant .

B. Brahmi

Plus d'articles de : Opinion

Commentaires (0) | Réagir ?