Terrorisme vs aryanisme culturels: Madonna vs Le Pen et Othmane Sadi !

Madonna s''invite dans le débat français.
Madonna s''invite dans le débat français.

Deux événements concomitants dont le premier circule abondamment ce vendredi 27 février sur les chaines télé et autres réseaux d’information, et le second quasiment occulté partout sur les ondes, nous renseignent sur la dimension démesurément partiale que peut prendre la propagande quand il s’agit d’exciter l’opinion sur un péril extérieur tout en versant dans l’art d’éviter tout tintamarre autour de menaces intérieures. Deux poids, deux mesures d’une information à charge contre la barbarie des autres et à décharge contre ses propres folies.

Dans une interview accordée à la radio Europe 1 ce matin même, Madonna dénonce le climat d’intolérance qui règne en Europe, notamment en France, climat qui lui rappelle l’Allemagne nazie. Notre symbole de Madone moderne n’emprunte pas quatre chemins pour se dire horrifiée par "l’époque folle que nous traversons" en usant de formules tranchantes "l’antisémitisme, cette vieille rengaine aryenne, cette façon d’être, de penser, d’agir dans un climat de peur extrême… tout cela me terrifie".

Et de rappeler que déjà en 2012, elle avait fait preuve d’ingéniosité en montrant, dans un de ses vidéoclips, Marine le Pen avec une croix gammée sur le front. Manière courageuse d’assimiler irrémédiablement le FN à un parti fasciste, en total contradiction avec toute la symbolique de liberté, d’égalité et de fraternité que représentait la France, "cette terre d’asile qui avait été le premier pays à accepter les gens de couleur et accueilli des artistes comme Joséphine Baker (...), cette France qui avait encouragé la liberté sous toutes ses formes". Et de conclure que «malheureusement, cet esprit a complètement disparu».

Que rajouter d’autre à tant de lucidité et de bravoure sinon que si la femme est l’avenir de l’homme, Madonna représente le symbole vivant indétrônable de son émancipation ?

Mais au lieu de consacrer une large diffusion à ce cri de cœur, à cette colère d’une femme désabusée par ce monde qui se prétend civilisé, les organes d’informations préfèrent se focaliser sur les images du terrorisme culturel auquel vient de s’abonner Daech au musée de Mossoul en y détruisant des trésors de la civilisation préislamique. Des trésors de valeurs inestimables, constitués essentiellement de statuts millénaires, héritage de l’ère assyrienne.

"Ils veulent nous imposer une loi qui est une loi barbare, fasciste et nazie. Je suis aujourd'hui révoltée parce que la communauté internationale n'a pas pu sauver ce patrimoine intellectuel mondial", commente Elish Yako, originaire de Mossoul et membre de l'association d'entraide aux minorités d'Orient.

Fascisme et nazisme, une terminologie identique pour désigner l’aryanisme de l’occident et l’islamisme de l’orient, cela ne vous laisse guère d’espace pour entrevoir l’avenir du monde sinon avec inquiétude et effroi.

Rappelons que bien avant que les talibans ne détruisent les Bouddhas de Bâmiyâne, les islamistes algériens s’excitaient ardemment autour des vestiges de Cherchell pour trouver les moyens efficaces d’effacer toute trace de civilisation pré-mahométane. Si ce n’était la vigilance et les alertes de la presse, toutes les ruines romaines de Tipaza auraient été saccagées par ces barbares d’un autre âge, sous l’œil bienveillant d’Ali Belhadj, d’Othmane Sadi et Cie.

Quant au terrorisme culturel à proprement dit, nous, berbères d’Afrique du nord, le subissons depuis des millénaires, et tout particulièrement depuis 50 ans en Algérie, depuis que le colon français a remis les clés de Bab-Azzoun, Bab-Ejdid et Bab el-Oued aux héritiers des féroces Banou-Hillal, comme ce Othmane Sadi qui vient d’insulter chaque cellule amazighe en nous traitant d’ignorants. Oui, tu as raison Othmane, la tête bien calée sur les épaules de militaires aux ordres, Kalachnikovs à l’épaule, doigts sur les gâchettes et canons dirigés contre nous, de te prendre pour un homme courageux en te permettant un telle insulte envers l’écrasante majorité des algériens ! Mais saches qu’en cette terre berbère que tu souille par des paroles indignes, ce n’est pas telle position qu’adopte un vrai "Argaz" du terroir ! Décidément, nous n’avons jamais eu et nous n’aurons jamais les mêmes valeurs ! Comment peut-il en être autrement, quelles valeurs, quelles causes peuvent bien rassembler un Dr es-teimoum avec les tribus authentiques, celles de Cirta, d’Azzefoun ou de Timimoun ?

Ah si Qoreish avait vaincu ! Ah si Tariq et Amirouche ne s’étaient pas battus !

Kacem Madani

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
Massinissa Umerri

Moi je prends mes gangs. Une des marques du Fachisme est le negationisme culturel. Il est quasi impossible de trouver un Skin-Head, c. a. d. les petits nevrose's-fachots modernes, en Amrique qui soit d'heritage Anglais ou Allemand. On y trouvera de l'Irelandais, du Frenchie, du Rital (Italien), Grecks, des zouaves des pays de l'Est et quelques autres minorite's, a peau blanche et cervelle obscure. C'est celles-ci, qui exigent a tout le monde de devoir devenir Anglophone par example - sinon, il vont devoir s'affirmer et exposer un heritage qu'ils ou leurs parents ont abandonne' !

Sinon, si cette madona avait quelconque engagement, dans le sens qu'elle desire apparaitre, il faudrait peut-etre mieux, de passer plus de temps avec les putes Italiennes qu'avec les Duchesses Londoniennes... C'est du genre a defendre les Statues mais aussi ceux qui les saccagent... Cependant, il faut que ca paye, car pour payer ses dues a la court, il faut de l'argent.

La noblesse s'achete, depuis qu'elle a ete redefinie. Autant reppaler ce que c'est: Une relation entre une personne et la terre ou elle vit, plutot qu'une relation avec une autorite' quelconque, surtout quand celle-ci (autorite') est imposture force'e.

Je suis desole' d'apparaitre a contre-courrent, mais les Marie Le Pen, il en faut dans chaque pays - et il en manque tellement en Algerie.

avatar
Mohamed Khrarba

qualifier de bravoure la declaration de Madonna est une decadence intel. les declarations denonçant l'antisemitisme il y a des millions par jour tout le monde veut eviter l'ire des sionistes et non des juifs et l'ostracisme. le courage c'est de denoncer les criminels et les israeliens qui bombardent les hopitaux et les ecoles des enfants palestiniens. le CRIF trouve Marine le pen frequentable depuis qu'elle courtise le "juif" et attaque le "musulman". demandez l'avis de MEL GIBSON

visualisation: 2 / 4