L’astronomie poétique de Lounis Aït Menguellet

L'affiche de l'événement.
L'affiche de l'événement.

"Lounis passe au Zénith de Paris, Lounis passe au Zénith de Paris, Lounis passe…. et tous, nous levons les yeux au ciel".

Un signe cosmologique comme aux temps anciens ou le Ciel parlait aux Hommes. La nouvelle s’est répandue telle une trainée de comète parmi tous les exilés en orbite en Ile de France au moment même ou une petite sonde répondant au doux nom de Philaé se posait sur une comète lointaine, pour y sonder l’origine de notre Vie.

Nous attendions cet avènement depuis des lunes, revoir et entendre Lounis au Zénith de Paris. Nous attendions aussi qu’il vienne se poser quelques jours parmi nous, afin de redonner un sens à notre errance et redonner une tresse aux fils ténus de nos origines.

Quelle parabole !!! Voilà un Homme au zénith de son art, le regard sondant le firmament, mais sa souche, ses convictions, son souffle, demeurant imperturbablement au fil des jours et des révolutions, ancrés au nadir.

Il est l’homme de sa terre qui en appelle et interroge l’humanité d’ici et de demain.

Du haut de ses montagnes il sait comme Brel, qu’en ayant rien que la force d'aimer nous tenons en nos mains l’univers entier. IL sait aussi que les immenses trous noirs, qui absorbent inexorablement tout à leur périphérie et dont nulle lumières ne s’échappent, ne sont plus uniquement au-dessus de nos têtes mais à nos portes.

Il est l’alchimiste de nos torpeurs, le baume à nos erreurs, le remède à nos faiblesses, par les mots il nous guérit de la cécité.

Le poète est là imperturbable, aux confins de nos existences tel un phare éclairant les égarés de l’espace, et rassurant ceux, ravis de le savoir là.

Sa lumière nous éclaire, il est le seul à ne pas la voir.

Le dimanche 11 janvier, dans la salle du Zénith brilleront des milliers d’étoiles.

Sur scène, un Homme s’émerveillera à n’en pas douter de la beauté de la VIE.

Parce qu’un Zénith ne peut accueillir qu’un Astre.

LOUNIS AIT MENGUELLET AU ZENITH DE PARIS – DIMANCHE 11 JANVIER 16H00

Plus d'infos sur : www.aitmenguellet.net

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
ahmed djaber

Soit il a besoin de couler une autre dalle, soit son fils a besoin d'un nouveau synthetiseur ou clavier. Je sais que vous n'allez pas publier ce post, c'est juste pour vous taquiner un peu. Une chose est sur, je ne serai pas au Zenith.