Hamadache : le vrai "appel au meurtre" vise l’idée Républicaine

Hamadache et Ali Benhadj qui  refusent de se mettre debout pour écouter "Kassamen", l'hymne national.
Hamadache et Ali Benhadj qui refusent de se mettre debout pour écouter "Kassamen", l'hymne national.

L’élan de solidarité avec Kamel Daoud est salutaire. Seulement, il gagnerait à plus de clarté. Concrètement, le propos de l’islamiste Hamadache, tout condamnable qu’il est, reste très éloigné de l’édit de mort prononcé par Khomeyni à l’encontre de Salman Rochdi. Hamadache ne peut donc être condamné pour ce qu’il ne commet pas : appeler au meurtre de Kamel Daoud.

Abdelfatah Hamadache appelle à l’application d’un système judiciaire confessionnel qui, entre autres, définirait des crimes de blasphème, d’apostasie, d’athéisme, etc … qui seraient punis par des sentences de mort exécutées sur les places publiques avec retransmission en mondovision.

De façon immédiate, Hamadache demande que soient réunies les conditions de la mise à mort de tous les Kamel Daoud. Démarche qu’il partage avec tout autre islamiste. Il veut liquider ce qui survit encore de semblant de République et de Justice rendue au nom du peuple algérien. Il n’y a là qu’une explicitation de la matrice programmatique des islamistes.

Il se peut que vous entendiez tel ou tel membre du clergé islamiste critiquer la tonalité ou une telle ou telle formulation du texte de Hamadache, mais aucun d’entre eux, absolument aucun, n’ira se démarquer de son fond. Hamadache est la tête de pont de cette armée tapie dans l’ombre d’une république en décrépitude.

C’est pour cela que, tout salutaire qu’elle soit, l’actuelle vague d’indignation mériterait de gagner de la hauteur et de la profondeur. Elle devrait se transfigurer en un émancipateur mouvement de combat républicain de défense de la liberté. La liberté d’être, de penser et de vivre. En un mouvement un soulèvement anti-clérical. Anti-islamiste. Il faut donc condamner tous les Hamadache pour leur désir de mettre à mort l’idée Républicaine et l’idéal démocratique.

Mohand Bakir

Plus d'articles de : Analyse

Commentaires (13) | Réagir ?

avatar
Aksil ilunisen

Ces monstres sont le produit des laboratoires du FLN (le DRS) pour se maintenir au pouvoir au detriment du courant democratique.

Une dictature peut toujours en cacher une autre!

Les democrates doivent se reserrer les coudes pour etre a la hauteur des manigances politiciennes du clan d'Oujda. La pieuvre a plusieurs tentacules, et pour savoir l'abattre if faut d'abord identifier son point faible: Le peuple algerien.

avatar
kadri kader

dire que l arabité et l islam est le probleme de l Algerie revient a dire a la majorité : il faut vous debarasser de votre langue et de votre religion et pourquoi pas adopter la langue francaise et si vous voulez la religion chretienne pour vivre en harmonie avec les valeurs de l occident : ces valeurs que nous cherissons que nous adorons que nous idolatrons car incapable d avoir nos propre valeurs !!!

a bien regarder l axe du mal est il daesch ou l axe americano sioniste et les hyennes qui renient leurs passé comme l ane renie ses origines

visualisation: 2 / 11