Un docu-fiction sur le détournement d'avion du 22 octobre 1956

Khider, Lacheraf, Aït Ahmed, Boudiaf et Ben Bella.
Khider, Lacheraf, Aït Ahmed, Boudiaf et Ben Bella.

Salah Laddi vient de finir la réalisation d'un docu-fiction sur le détournement de l'avion qui transportait en 1956 Aït Ahmed, Khider, Boudiaf, Ben Bella et Mustapha Lachraf.

"Dans l'ombre d'une guerre" est le titre de ce documentaire-fiction. L'histoire raconte ce premier détournement d'avion de l'histoire commis par l'armée française contre des responsables algériens qui voyageaient dans un DC 3, d'Air Atlas marocain mais piloté par des Français. Ces reponsables algériens représentaient la délégation extérieure du FLN qui se dirigeait à Tunis pour trouver une solution négociée à la guerre qui faisait rage en Algérie. Cet acte de piraterie décidé par une partie de l'état-major militaire français mettra fin aux premières tentatives de négociations.

"Dans l'ombre d'une guerre" donne la part belle à l'épisode de Fort Liédot, sur l'île d'Aix, là même où été retenus ces responsables du FLN de mars 1959 à mai 1961. Le général De Gaulle les y avait enfermés pour les protéger des Ultras de l'OAS. Même emprisonnés, Mohamed Khider, Ahmed Ben Bella, Mohamed Boudiaf et Hocine Aït Ahmed.

Pour réaliser "Dans l'ombre d'une guerre", Salah Laddi a dû, entre autres, se documenter dans les archives départementales de la Charente Maritime et s'entourer notamment de Linda Amiri, historienne spécialisée du FLN en France pour la reconstitution historique des événements.

Ce film envoyé par son réalisateur en Algérie sera diffusé les 14 et 16 mars prochain sur la chaîne française France 3. "Dans l’ombre d’une guerre" a par ailleurs été sélectionné au Festival international de programmes audiovisuels (FIPA) de Biarritz.

Hamid Arab

"Dans l'ombre d'une guerre" : Documentaire de création

Auteur-Réalisateur : Sallah Laddi

Conseiller historique : Linda Amiri

Producteur délégué : Didier Roten – ANEKDOTA Productions

Durée / Support : 52 minutes / HD

Diffuseur : France Télévisions - France 3 Poitou-Charentes - France 3

1ère date de diffusion TV 14 mars 2015

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (5) | Réagir ?

avatar
amazigh zouvaligh

Observez bien ce clown de Ben Bela, regardez le!il n'est nullement inquiétée, cela prouve qu'il est au courant de tout, lui le décoré par DEGaulle en 1945, après la fin de la seconde guerre mondiale à Monte Casino en Italie!puis imposé par cette même France comme président de l’Algérie indépendante, qu'il a voulu amarrer à l'Egypt de Nacer son père spirituel!

avatar
sarah sadim

Belle et expressive photo de cet article, merci, en tout cas:

1) Benbella à Gauche regard hautain et tete vers le haut qui semblait se dire, vous etes fait commes des "rats" excusez le mot, et Ben Bella donnait dans son regard la certitude de sa trés haute protection Marroco-Francaise, bien dit mon Adjudant décoré par la france au mont cassino en tunisie (2éme GM)

2) Boudiaf à coté de Ben bella (qui l'emprisonnera à l'indépendance) dans son trois:quart avec un regard surpris et angoissé, semblait se dire :Ils nous ont eu ces salopards, que son ame repose en paix, ce sont ses propres fréres qui l'ont assassinés.

3) Ait Ahmed à coté de Boudiaf au milieu comme la kabylie est bien au milieu de l'Algérie, Ait ahmed montre l'aspect d'un homme irrité et énervé avec cependant un regard hagard et lointain. Seule touche humaine chez lui, il enlace le bras de Lacheraf trés inquiet.

4) Lacheraf a peur, l'homme semble choqué.

5) Khider à droite, que son ame repose en paix, semble avec ses mains menotés, scrutez le spectacle vache de ceux qui étaient en face.

Seuls Ait Ahmed et Boudiaf ne portaient pas de menotes, ils ont dus les refuser de par leur statut politique, ya khouya Ergaz ces edux.

Ben bella croisait les mains pour mieux cacher ses menotes visibles aux poignets, quelle infamie cet homme d'imposture.

avatar
MoradH

Regarder bien la main droite de Boudiaf et la main gauche d' Ait Ahmed, il semble que les deux hommes partagent la meme menote!..

avatar
MoradH

A propos des menotes:

Regarder bien la main droite de Boudiaf et la main gauche d' Ait Ahmed, il semble que les deux partagent la meme menote.

visualisation: 2 / 3