Meurtre du joueur Albert Ebossé : les premières décisions de la FAF

Hannachi et son club épargnés par les sanctions de la FAF pour le moment
Hannachi et son club épargnés par les sanctions de la FAF pour le moment

La Fédération algérienne de football a pris un certain nombre de décision suite au meurtre du joueur Albert Ebossé dans le stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou.

Après la consternation, les décisions sont tombées drues. La première mesure concerne l’annulation de l’ensemble des matches des championnats des ligues professionnel et amateur toutes catégories confondues, programmés sur l’ensemble du territoire national pour le week-end du 29 et 30 août. «Ceci en signe d’hommage au joueur Albert Ebossé tragiquement décédé et également en protestation aux agissements irresponsables de certains énergumènes et hooligans qui entretiennent la violence dans les stades et qui a atteint des proportions inacceptables».

Quant au club concerné, la JSK, la FAF préfère prendre son temps puisque «le bureau fédéral et les membres de son assemblée générale étudieront prochainement d’autres mesures plus coercitives qui peuvent entraîner l’exclusion du club fautif de toute compétition». Par cette temporisation la FAF veut-elle laisser le drame s’oublier pour épargner au club de l’inamovible Hannachi une sanction sévère.

Enfin, la FAF et la LFP "ont décidé d’octroyer une indemnité d’un montant de dix millions de dinars (100 000 dollars) à la famille du défunt", annoncent les deux organisations. Par ailleurs,"il a été décidé d’un commun accord avec la JS Kabylie, que tous les salaires du joueur décédé seront intégralement versés à sa famille jusqu’à expiration de son contrat avec la JSK".

Hamid Arab

Plus d'articles de : Sport

Commentaires (6) | Réagir ?

avatar
Dahmane Laroum

Un joueur a été flingué à bout portant!! Le Sieur Hannachi aurait du déjà tiré les conclusions et démissionné!! Mais bon sang, c'est le premier responsable du club!!

avatar
ahmed djaber

En tant que Kabyle, j'espere que la JSK disparaisse a jamais. Ce club est devenu comme le FLN qu'il faut aussi mettre au musee. Sous Hannachi, la JSK est devenu un instrument anti-kabyle. Le dernier exemple est la derniere finale de coupe d'Algerie, quand les billets ont ete distribues par le wali aux supporters qui ont vote pour Boutef.

avatar
nadir sinhader

Je partage complètement votre avis Mr Ahmed, il faut dissoudre le club et le sigle JSK et mettre le tout dans un musée, qui sera géré par les autorités de la ville de Tizi, je pense que c'est la seule solution qu'il faut imposer, comme ça, on ne donnera pas l'occasion à beaucoup qui veulent voir ce sigle piétiné et ainsi couper la route à tout aventurier pour l'utiliser à des fins inavouées.

visualisation: 2 / 5