Amnesty I. : États-Unis, arrêtez les transferts d'armes vers Israël

Les USA fournissent en armes Israël.
Les USA fournissent en armes Israël.

Amnesty international Algérie interpelle les USA pour qu'ils cessent de vendre des armes à Israël pour tuer des civils palestiniens.

Le gouvernement des États-Unis doit mettre immédiatement fin à ses livraisons à Israël de grandes quantités d'armes qui fournissent les moyens de commettre à Gaza de nouvelles et graves violations du droit international, a déclaré Amnesty International en demandant qu'un embargo total sur les armes soit imposé à toutes les parties au conflit.

Cet appel est lancé alors que, selon certaines informations, le Pentagone a approuvé le transfert immédiat de grenades et d'obus de mortier aux forces armées israéliennes, à partir d'un stock d'armement américain déjà présent en Israël. Il fait suite à l'expédition de 4,3 tonnes de moteurs de roquettes fabriqués aux États-Unis, chargement parvenu le 15 juillet dans le port israélien de Haïfa.

Ces livraisons s'ajoutent aux munitions déjà exportées en Israël depuis les États-Unis entre janvier et mai 2014, comprenant des pièces de missiles guidés, des lance-roquettes, des pièces d'artillerie et des armes légères, d'une valeur totale de plus de 62 millions de dollars des États-Unis.

"Le gouvernement des États-Unis jette de l'huile sur le feu en continuant à fournir le type d'armes que les forces armées d'Israël utilisent pour violer les droits humains. Ce gouvernement doit le reconnaître : en acheminant et en finançant de façon répétée de telles armes et en si grande quantité, il permet que de graves violences soient commises contre les civils lors du conflit à Gaza et en exacerbe les effets", a déclaré Brian Wood, responsable de la campagne Contrôle des armes et droits humains à Amnesty International.

Les groupes armés palestiniens ont continué de tirer des roquettes de manière indiscriminée contre Israël, mettant des civils en danger, en violation flagrante du droit international. Amnesty International a demandé de façon répétée qu'il soit mis fin à ces attaques assimilables à des crimes de guerre.

La semaine dernière, le président du Parlement iranien a déclaré que l'Iran avait procuré au Hamas, à Gaza, une expertise en matière de fabrication d'armes. En novembre 2013, il avait déclaré que l'Iran avait apporté au Hamas un soutien tant financier que militaire, et le commandant des pasdaran iraniens (gardiens de la révolution) avait indiqué que des éléments de technologie concernant les missiles avaient été fournis. Des combattants du Hamas ont reconnu qu'ils avaient effectué des tirs de missiles de type iranien Fajr 5 sur Tel-Aviv, mais les armes qu'ils utilisent le plus souvent sont de moindre portée : des roquettes M25 ou Qassam et des roquettes GRAD.

Les États-Unis sont, de très loin, le principal exportateur d'équipement militaire en Israël. Selon des données rendues publiques par le gouvernement américain, ses transferts d'armes à destination d'Israël entre janvier et mai 2014 comportaient des «lance-roquettes» à hauteur de presque 27 millions de dollars, des «pièces de missiles guidés» pour 9,3 millions de dollars et des «bombes, grenades et munitions de guerre» pour presque 762 000 dollars.

Depuis 2012, les États-Unis ont exporté pour 276 millions de dollars d'armes et de munitions d'usage courant vers Israël, ce chiffre n'incluant pas les exportations de matériel de transport militaire et de technologie avancée (voir tableau de données officielles).

Le 30 juillet, on a appris que les États-Unis avaient autorisé la reprise de la fourniture de munitions à Israël et, le même jour, le gouvernement américain a condamné le bombardement d'une école des Nations unies à Gaza qui a fait au moins 20 morts, dont des enfants et des travailleurs humanitaires des Nations unies.

"La Maison Blanche témoigne d'un grand cynisme en condamnant un acte qui a fait des morts et des blessés parmi les Palestiniens et les travailleurs humanitaires, alors qu'elle sait parfaitement que l'armement redoutable des militaires israéliens responsables de ces attaques a été financé par les contribuables américains", a déclaré Brian Wood.

Amnesty International invite instamment les Nations unies à imposer sans délai un embargo complet sur les armes à Israël, au Hamas et aux groupes armés palestiniens afin de prévenir les violations du droit international humanitaire et des droits humains commises par toutes les parties.

En l'absence d'un embargo sur les armes imposé par les Nations unies, l'organisation invite tous les États à suspendre unilatéralement tous les transferts d'équipement, d'assistance et de munitions militaires à toutes les parties au conflit. Ces transferts ne doivent pas reprendre tant que les violations commises lors des conflits précédents n'auront pas fait l'objet d'une enquête sérieuse, débouchant sur la comparution en justice des responsables présumés.

"Les États-Unis, qui sont les principaux exportateurs d'armes en Israël, doivent montrer la voie et faire preuve de ce respect qu'ils proclament à l'égard du droit international humanitaire et relatif aux droits humains en suspendant de toute urgence leurs transferts d'armes vers Israël et en intervenant en faveur d'un embargo des Nations unies sur les armes, imposé à toutes les parties au conflit. En ne prenant pas ces mesures, les États-Unis témoignent de leur indifférence à l'égard des hommes, des femmes et des enfants qui ont perdu la vie dans le conflit», a déclaré Brian Wood.

Plus de 1 400 Palestiniens, des civils pour la plupart, ont été tués depuis qu'Israël a lancé sa dernière offensive sur Gaza, le 8 juillet. Au moins 56 soldats israéliens sont morts au cours du conflit, ainsi que trois civils en Israël, dont un ressortissant thaïlandais.

On peut consulter un tableau des exportations d'armes des États-Unis vers Israël (janvier à mai 2014, en anglais) à l'adresse : http://bit.ly/UE089K

Pour de plus amples informations sur la campagne d'Amnesty International pour que le gouvernement américain cesse de fournir des armes à Israël, voir https://campaigns.amnesty.org/fr/campaigns/us-stop-arming-israel

Amnesty international Algérie

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
R A M E S S E S II

AIA est comme un aveugle qui veut marcher sur la lune!

Messieurs, voulez-vous quoi, au juste? que les USA arrêtent de protéger Israël, dans 06 mois, il ne restera que le mur de lamentation pour les israéliens, vous sous estimez le colonialisme arabo-musulman, je vous rafraichie la mémoire.

FERHAT IMAZIGHEN IMULA est interdit de rentrer chez lui en pays de KABYLIE à cause du colonialisme de la régence d'Alger et vous n'avez lever le petit doigt, ni condamner d'ailleurs les 126 morts Kabyles de 2001 à 2003, et surtout les jeunes morts pour la cause Kabyle étaient de simple manifestants. et cela depuis 2003! C'est pire que l'occupation Israélienne!

Et j'ajoute, un autre contrat d'armement que les Américains vont livrer à l'IRAK, des missiles HELL FIRE (feu de l'enfer) utilisé par BUCH contre les tanks, et finalité, la moitié des soldats américains ont té décimés par les cancers, encore aujourd'hui des dizaines d'enfants naissent à Mossoul handicapés et meurent dans les 4 heures qui suivent leurs naissance.

http://vovworld. vn/fr-ch/Actualites/La-plus-grande-vente-de-Hellfire-des-EtatsUnis/259128. vov

Vous êtes hors jeu, pourquoi deux poids deux mesures, pourquoi vous fermez les yeux sur 5000 missiles hautement cancérigènes et destructeurs contre les islamistes du Levant et interdire aux Américains la vente de grenades et de lance roquette, d'un coté vous soutenez les Terroristes du HAMAS, en dehors de la branche politique, je sais faire la différence entre un combat pour la libération et des assassinats de jeunes innocents, valable aussi pour les enfants et femmes palestiniennes, et pourquoi les terroristes du HAMAS ne se montrent pas, ils se terrent dans des tunnels, construits avec l'argent destinés aux enfants Palestiniens,

Et si le HAMAS arrive à construire un TUNNEL jusqu'à sous une CENTRALE NUCLEAIRE? comment va réagir le peuple Israélien, et j'en suis sur et certains que ses énergumènes n'hésiteront pas à faire sauter la centrale, on a vu ce qu'ils ont fait en Algérie depuis 20 ans!

Et pour votre information, en UKRAINE? il y avait pour 32 milliards de $ d'armes vendu après la chute de l'empire URSS, tous les anciens stocks de l'armée soviétique ont fini leurs courses dans le corps d'un PETIT AFRICIAN ou un JEUNE KABYLE!

Alors cessez vos penchants mesquins, le peuple Palestinien a besoin d'un soutien Franc et massif, comme le peuple Israélien a besoin lui aussi de vivre en paix, se sont des civils aussi, pas d'une minute de silence ou d'une déclaration.

Et pour ceux qui disent que Israël n'existe pas, je les invite à relire l'histoire de la région, qui est loin d'être connu par ses faux frères arabo-sionistes ou arabo-musulmans, et parmi les Palestiniens il n y a pas que des musulmans, il y a des marxistes (OLP) des laïques, et même des juifs, alors cessez ce genre de déclaration intempestive, Obama n y peut rien devant les faucons et les vendeurs de neige républicains, d'ailleurs il vient de s'embourber dans la crise Ukrainienne, le Soudan, l'Irak, la Libye, ... Obama à échouer dans sa conquête paisible du monde!

RMII

avatar
Caton L'ancien

Amnesty I. doit avant tout déposer plainte auprès du TPI, pour crimes de guerre, génocides et non assistance à peuples en danger contre les assassins G. Bush, G. W. Bush, Netanyahu, N. Sarkozy, T. Blair et F. Hollande pour tous les crimes commis en Irak, Libye, Syrie et Palestine.

Elle doit demander au comité Nobel de déchoir un autre va-t-en guerre B. Obama de son "prix de la paix" largement usurpé et indigne de se retrouver aux côtés de M. L. King ou de N. Mandela.

Les autres lilliputiens disparaîtront d'eux-même.

visualisation: 2 / 3