Clinique gynécologie Sbihi de Tizi-Ouzou: des naissances dans l’indignité

Cette clinique a plusieurs fois été dénoncée pour les indignes conditions d'accueil des parturientes.
Cette clinique a plusieurs fois été dénoncée pour les indignes conditions d'accueil des parturientes.

Scandaleux. A la clinique spécialisée en gynécologie obstétrique Sbihi Tassadit de Tizi-Ouzou, les parturientes s’entassent à deux sur un même lit, d’autres sont allongées à même le sol.

Les moins chanceuses sont systématiquement renvoyées chez le…privé où semble-t-il les moyens sont plus disponible! Les lobbyes en matière de radiologie et de gynécologie obstétrique semblent avoir trouvé à Tizi-Ouzou un terrain propice.

Jeudi passé, c’est un simple citoyen qui failli être arrêté par les services de sécurité et ce à l’intérieur même de l’établissement, et ce, pour avoir dénoncé la situation qu’avait subi sur place sa femme.

Venues de Bouira pour un accouchement, l’administration n’a pas voulu l’accepter, témoigne-t-on. Une situation qui a provoqué la colère de ce citoyen. Ce dernier avait supplié, mais en vain, les préposés à la réception pour une admission expliquant que renvoyer sa femme vers Bouira est un risque à ne pas prendre. Il a fallu l’intervention des citoyens présents sur place, et qui ont assisté à la scène, pour éviter l’arrestation du citoyen qui demandait juste «que sa femme accouche dans la dignité !» Selon les différents témoignages recueillis par l’Observatoire des Droits de l’Homme Tizi-Ouzou, il faut tout une gymnastique pour avoir à une admission à au niveau de cette clinique.

Dans ce contexte, l’Observatoire des Droits de l’Homme Tizi-Ouzou interpelle le ministre de la santé, ainsi que les services concernés afin de prendre toutes les mesures nécessaires et d’offrir les moyens aux parturientes afin de permettre des naissances dans la dignité.

L’Observatoire des Droits de l’Homme Tizi-Ouzou

Plus d'articles de : Forums

Commentaires (0) | Réagir ?