L'Algérie dans l'oeil du cyclone ?

Bouteflika entouré Gaïd Salah et Sellal.
Bouteflika entouré Gaïd Salah et Sellal.

Il faut être un fieffé menteur, comme les aventuriers du clan présidentiel qui ont imposé au peuple algérien et à l'Algérie leur candidat, dans l'incapacité physique, mentale et morale d'assumer ses fonctions, pour répondre par la négative à cette question.

En effet, "l'élection" d'Abdelaziz Bouteflika, par le viol de la conscience du peuple, le recours à la force brutale et à la fraude massive , pour un 4ème mandat, gros de tous les risques pour la cohésion, la stabilité, la sécurité et l'unité nationales, n'a pas échappé à la communauté internationale, dont notre pays est devenu la risée.

La contestation des "résultats" complaisants de cette parodie d'élection ou mascarade, qui aurait coûté au pays la bagatelle de 300 millions d'euros, par l'écrasante majorité du peuple algérien, des partis politiques et de la société civile a porté un sérieux coup à la crédibilité du gouvernement algérien, qui l'a organisée.

L'auto-proclamation de M. Ali Benflis, comme vainqueur de cette "élection" fait que l'Algérie a aujourd'hui deux présidents de la République.

Le candidat fantôme, qui devient le Président officiel et le candidat réel, qui en devient le président fantôme. Face à cette situation chaotique, la communauté internationale semble déjà avoir adopté le scénario classique suivant :

1- Dans le but d'arracher le maximum de concessions politiques, militaires, diplomatiques, économiques et commerciales à l'Etat défaillant et vulnérable, miné par des problèmes internes, que des dirigeants tyranniques, arrogants, cupides et obstinés refusent de régler durablement, les puissances occidentales commencent toujours par lui dire le contraire de ce qu'elles pensent de sa gouvernance problématique. 
Exemple : «Il n'y aura pas de Printemps arabe en Algérie» dixit Tony Blair, ancien Premier Ministre britannique. Elles poussent ainsi les tyrans, hélas souvent des arabes, à la faute en les laissant aller au bout de leur folie, en faisant semblant de ne pas s'intéresser à eux ou de les encourager dans leur fuite en avant suicidaire.

2- Une fois,dans l'oeil du cyclone, l'ONU jette les feux des projecteurs sur l'Etat en question par des formules sibyllines, comme celles utilisées dans le message de "félicitations" adressé par Ban Ki Moon à Bouteflika, "il faut travailler avec l'opposition", qui seront ensuite suivies par des informations et déclarations alarmistes émanant des médias, des ONG et des puissances occidentales, pour refermer le piège sur le tyran en question et le plonger dans l'engrenage infernal visant à sa destruction et à celle de son pays, avec lui ! 

3- Enfin, le sanglant attentat terroriste, qui a eu lieu dans la wilaya de Tizi Ouzou, le lendemain de l'élection présidentielle et qui a coûté la vie à 11 militaires et fait plusieurs blessés et la répression féroce par la Police algérienne des manifestations pacifiques, qui ont été organisées dans plusieurs wilayas du pays, pour la célébration du 34ème anniversaire du Printemps berbère, ont fait l'objet d'une couverture médiatique importante et ont apporté beaucoup d'eau aux moulins des uns et des autres.

En tout état de cause, ceux qui ont impudiquement placé leur carrière et leurs intérêts personnels au dessus du destin et des intérêts vitaux de notre pays devraient d'urgence réviser leur stratégie suicidaire tant que cela est encore possible !

Rabah Toubal

Plus d'articles de : Opinion

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
sarah sadim

On l'a déja dit et prévu dans ce forum du Matin, Bouteflika va etre ou a déja été la meche lente de l'explosion invasive de toute l'afrique du nord, car je n'aime pas beaucoup ce terme "Mghreb arabe", faux comme ses concepteurs.

La situation dans trois pays voisins est désastreuse (Lybie, Tunisie, Mali) et le Maroc subira l'onde de choc de la prochaine et certaine déflagration algérienne.

Au fait si le Roi M6 est le premier trafiquant de Drogue dans le monde, Bouteflika et le premier Corrompu et corrupteur dans le monde.... Térrible choc entre deux débris idéologiques, qui pose un probléme sérieux pour la sécurité internationnale.

Laissons ici de coté le Roi M6, et, plutot parlons (comme le font beaucoup d'états majors de l'ombre) de Fakhamatouhou, qui détenteur par abus de confiance du chéquier de 200 milliards de Dollars a poussé l'outrecuidence à corrompre certains chefs d'états occidentaux au prix fort, et, dont nous tairons par pudeur leurs noms ici, à l'exception du "Taré Georges Bush".

Ne parlons des déléguations africaines et memes arabes arosées aux nations unies par fakhamatouhou pour un combat d'arrier garde diplomatique, rappellons aussi les milliards de Dollars versés rubis sur ongle à certains Thin Tank ou Lobbies américains.

Le secretaire général des nations unies dans son dernier appel au régime de Bouteflika, a été initié par les puissants de ce Monde, et, sonne déjà comme un premier et dernier ultimatum au systeme voyou érigé depuis 1999 par Bouteflika, et, puis mince le soutien sans faille à l'islamisme intégriste de Bouteflika n'est plus un secret depuis longtemps, et, ca déplait vraiment à l'égypte, israel, le maroc, la tunisie et beaucoup d'autres. En tout cas c'est durant un régime prébendier comme celui actuel de Bouteflika, que le terrorisme régional au sahel et au "Maghreb" connait ses heures de gloire, et c'est simplement la vérité.

Pire que cela, l'écartelement de l'entité nationale géographique en régions amazighes et autres régions pseudo arabes, trouvera sa continuité naturelle au maroc qui suivra cette fragmentation.

Alors l'anté christ serait il né entre Oujda et Tlemcen?" et non entre la "Syrie alaouite et Israel".

avatar
uchan lakhla

Mr Toubal, les occidentaux ont besoin de notre mafia, tant que la vache est grasse, rien ne viendrai dérangé la quiétude de nos mafieux, quand les caisses seront vides, les émissaires du FMI frapperont à la porte, le peuple passera à la caisse, entre temps nos illégitimes avec leurs progénitures seront très loin de nos yeux, sous des cieux plus clémentes, Ou est Saleh du Yemen avec ses milliards de $ ? Ou est Ben Ali avec ses deux tonnes d'or ? Ou sont les rejetons Moubarek ? En revanche leurs peuples sont dans la M...

visualisation: 2 / 3