Jour d'"élection" en Algérie, jour de colère en Kabylie

Jour d'"élection" en Algérie, jour de colère en Kabylie

Plusieurs localités de la Kabylie ont connu des manifestations avec incendies de bureaux de vote.

La Kabylie a manifestement choisi son camp : celui du boycott et de la rupture permanente avec le pouvoir. A l'occasion de cette mascarade électorale, elle a encore une fois montré qu'elle n'a pas usurpée le qualificatif de région frondeuse avec lequel elle est souvent présentée. La moyenne de participation des quatre wilayas de Bejaïa, Tizi-Ouzou, Bouira et Boumerdès ne décole pas de 15%, selon les derniers chiffres annoncés. Ce sont sans doute les plus optimistes présentés par les autorités. 

R.N.

La construction de nouvelles brigades de gendarmerie en Kabylie trouve ici tout son sens.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
Massinissa Umerri

Les Kabyles ont aussi vote' et d'une maniere regulierement repartie, pour dire: NON A UNE KABYLIE ALGERIENNE.

avatar
elvez Elbaz

Formidable peuple kabyle!

Mais désormais il se battra pour lui, pour son peuple amazigh, pour une algerie algerienne, africaine du nord en méditerranée occidentale.

Il a combattu vaillament l'imposture coloniale algerie française, il saura se décoloniser de l'algérie panarabiste!

visualisation: 2 / 4