Mascarade présidentielle algérienne : nous irons tous voter !!!

Abdelaziz Bouteflika 77 ans, malade, et candidat virtuel à un mandat à vie.
Abdelaziz Bouteflika 77 ans, malade, et candidat virtuel à un mandat à vie.

Tant que le pétrole coule, il y a à boire et à manger pour toute la smala, animaux compris. C’est que le miracle réside dans le fait que même si on refuse on y va quand même, c’est étudié pour dira le comique Fernand Reynaud. Prêt et bien imprimé d’avance : chiffres pourcentage et tout le reste. Le FLN toujours vainqueur depuis 1962 avec le B de Bouteflika (sûrement) ou le B de Benflis (tout est possible).

En Algérie, on ne sait qu’une chose : notre vie dépend de l’or noir. Et c’est cela qui permet à un mort-vivant de nous présider à vie. Pas grand-chose à faire pour le Commandant quand le sol crache ses trésors à tout-va. Des experts de malheur nous prédisent au maximum 3 ans de baraka, après c’est le Venezuela (1). Or ce dernier a eu Chavez élu démocratiquement qui s’est soigné dignement et à peu de frais à Cuba. En Iran les Mollahs qui font peur avec leur nucléaire se soignent chez eux et tolèrent l’héritage de leurs poètes maudits. Ah si les Arabes n’avaient pas banni la poésie antéislamique on aurait autre chose que le hachich pour planer.

En pleine euphorie «bouteflikienne», le clip-serment de nos chanteurs nationaux n’a pas hélas le succès international d’un «didi» de Khaled dont on ne connait pas le bonus. On sait qu’il vaut son pesant d’or. Le King a demandé 4000 euros pour assister à une émission télé pour les sinistrés de Boumerdes lors du séisme de 2003 alors que les invités Français de souche jouaient les bénévoles. Heureusement qu’on n’a pas demandé à un Zidane de rejoindre les troubadours, ami du Qatar qui pour mieux le payer laisse crever ses esclaves-maçons pour la gloire du Mondial. Le monde en crise ne vibre plus ni pour les hymnes ni pour le foot, au mieux il s’y shoote. Ce n’est pas facile de jouer au bouffon quand on est millionnaire. À la question : quand vous serez satisfait de vos biens ? Les riches interrogés ont répliqué le double dans leur quasi-totalité quel que soit le montant de leur fortune. En un mot celui qui a un million veut en avoir deux et celui qui a 10 milliards veut en avoir 20 milliards. Etant donné que l’ensemble des nombres est infini même les nombres imaginaires, leur satisfaction doit se trouver dans l’au-delà. Revenons à notre futur candidat qu’il soit Bou ou Ben, père ou fils, il fera l’affaire des Patrons en manque de ressources énergétiques faciles. En 100 ans, on a gaspillé la moitié des réserves de la Terre et avec nos besoins grandissants, il nous reste combien d’années pour tout liquider ?

Dans son livre La Face cachée du pétrole, Eric Laurent, l’auteur de la Guerre des Bush écrit : "La crise de 1973…Au plus fort de l’embargo, les "sept sœurs" Exxon, Shell, Texaco, Mobil, BP, Chevron et Gulf publient des bénéfices records. Ceux d’Exxon par exemple, sont en hausse de 80%...Les consommateurs soupçonnent ces firmes d’avoir partie liée avec les pays producteurs…En coulisses, dans le plus grand secret, les producteurs et "majors" du pétrole ont noué la plus improbable des alliances…Sans cet accord, le "choc" pétrolier n’aurait jamais eu lieu." En un mot, on a été manipulé, il n’y a jamais eu de pénurie ou plus exactement on a fait croire à une pénurie pour faire payer les consommateurs occidentaux et enrichir patrons et émirs. Et dire que la populace arabe a cru à la sincérité de ses Raïs « nationalistes » qui en réalité ne rêvaient que de leur eldorado suisse. "L’univers du pétrole est exactement de la même couleur que le liquide tant convoité : noir, exacerbant les penchants les plus sombres de la nature humaine. Il suscite les convoitises, attise les passions, provoque trahisons et affrontements meurtriers, conduit aux manipulations les plus éhontées".

Etre candidat le 17 avril c’est d’abord montrer deux pattes blanches à cet univers damné où tout se joue à huis clos. Pour savoir les vrais chiffres des réserves mondiales, il faut être dans le secret des dieux-démons. On les grossit on invente des grottes d’Ali Baba pour rassurer la masse. Pour un baril pompé, on en consomme 6 disent certaines «mauvaises langues» qui affirment que le vrai krach pétrolier n’a pas encore eu lieu. Il nous sera fatal à tous. Les survivants se contenteront des bougies, du feu de bois et des cadavres. On comprend le charme qu’exercent les roitelets algériens sur la France et les USA notamment. On ne demande qu’à être contaminé par la grâce et rejoindre les fêtards… En résumé Bouteflika n’a contre lui que sa santé, Benflis a contre lui la santé de Bouteflika. Miracle du vote national : un président réélu ou cloné. Le 18 on sera là si Allah nous prête vie, pour applaudir maudire ou sagement rien dire puisque barakat doit être planétaire pour nous réussir. "La différence entre un optimiste et un pessimiste tient au fait que le pessimiste est habituellement mieux informé."(2) Mieux informé grâce aujourd’hui au seul média qui leur échappe l’Internet et malheureusement ils y travaillent... 

Mimi Massiva 

Référence :

La Face Cachée du Pétrole (Eric Laurent)

(1) El Watan 3 avril 2014

(2) Claire Booth Luce

Plus d'articles de : Analyse

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
PointSiTout

Le 06 avril, au matin, à l’heure du laitier, comme un rat d’égout, le directeur de campagne de Bouteflika IV, sellal, a pu poser en cachette, une gerbe de fleurs sur la stèle de Matoub Lounès à la place de l’Olivier pour rendre hommage au héros kabyle que lui et son clan au pouvoir avaient assassiné en 1998. Comme disait Kateb Yacine : "On nous tue et on nous rend hommage"

avatar
Mokrane Chelghoum

Si les gens qui entourent les candidats à la presidentielle sont sans reproches ou ils ont été bien controlés par les gens du DRS alors l'Algerie ne risquera rien, la stabilité continue d'exister quelque soit le president qui sera elu. C'est le role des services de securité de controler la scene politique algerienne sinon on aura une sorte de loup dans la bergerie qui mangera nos brebis et provoquera un desastre algerien. En france ; on a eu un loup bien caché dans la personne de mer :PATRICK. BUISSON qui a trompé tout le monde !!!.

visualisation: 2 / 3