Vahid Halilhodzic reste : le désaveu de Raouraoua

Vahid Halilhodzic
Vahid Halilhodzic

Vahid Halildodzic ira bien au Mondial brésilien avec l’équipe nationale.

C’est officiel : le sélectionneur Vahid Halilhodzic dirigera bien les Verts pendant la Coupe du Monde 2014 au Brésil, conformément au contrat qui lie les deux parties, a confirmé jeudi la Fédération algérienne de football (FAF). Pourtant, contre toute entendement, le président de cette Fédération, Raouraoua avait manœuvré contre l’homme qui a sélectionné l’EN au Brésil avec pour objectif de le dégommer. En vain.

La situation a commencé à basculer mardi avec la sortie du ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Tahmi. Celui-ci a estimé que l’EN avait besoin de "stabilité et de sérénité" pour bien se préparer au Mondial-2014 prévu du 12 juin au 13 juillet au Brésil. Bingo ! Quoi de plus normal.

Pourtant, Raouraoua voulait changer d’entraîneur, voire installer un sélectionneur. Le différend entre les deux hommes se résumerait à la prolongation du contrat de Vahid. Celui-ci veut attendre la fin de la coupe du monde pour se décider. Le président de la FAF a exigé une décision rapidement. Il lui avait même lancé un ultimatum.

Patatras ! La Fédération algérienne de football présidée par Raouraoua a tenu à souligner que la préparation de lÆéquipe nationale à un évènement aussi important, requiert "la mobilisation de tous les moyens nécessaires et notamment une totale sérénité".

Halilhodzic avait déclaré vendredi dernier, qu’il n’y avait aucun délai pour répondre à la demande de prolongation de son contrat avant la fin du mois en cours, précisant qu’il prendra sa décision après le Mondial 2014. Le coach bosnien est lié par contrat à la FAF jusqu’à la fin du Mondial prochain. Au mondial 2014 au Brésil, l’Algérie évoluera dans le groupe H avec la Belgique, la Russie et la République de Corée.

Yacine K./APS

Plus d'articles de : Sport

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Massinissa Umerri

C'est ce qui manque en Algerie, dans tous les autres domaines, des hommes qui NON NIET a ces arnakeurs - A la fin de son travail, il vaudra son prix, point. S'il reussit le passage au 2nd tour, son prix montera que ce soit pour les algeriens ou pour les autres, particulierement les Ivoiriens ou les Camerounais, avec qui il avait rate'. Contrairement aux Algeriens qui se font devaloriser leur dinard, c. a. d. leur sueur, par rapport au petrol-dinard le convertible, c. a. d. celui du regime, dont la valeur est etablie par le petrole. Deux monnaies et deux statuts, deux... tout.... autant dire 2 pays !