Le groupe des Mourabitounes de l’Azawad menace la France

Qu'est devenu Belmokhtar dans le nouvel organigramme du GMA.
Qu'est devenu Belmokhtar dans le nouvel organigramme du GMA.

L'organisation terroriste dite "Groupe des Mourabitounes de l'Azawad" (GMA) menace dans un communiqué rendu public samedi par l'agence Ani de s'en prendre aux intérêts de la France et ses alliés en représailles à la poursuite de l'opération Serval dans le nord du Mali.

Le Groupe Mourabitoune de l'Azawad (GMA) constitué récemment par une alliance entre les "Moulathamounes" et le MUJAO revient sur la scène après un silence de plusieurs mois. Il a menacé de s’en prendre aux intérêts de "la France et ses alliés" en représailles à la poursuite de l’opération Serval dans le nord du Mali. Dans son communiqué, le porte-parole du groupe a souligné que ses membres "ont pu raffermir l'unité des gens de l'Azawad".(1)

L'ANI est généralement informée sur la situation dans le nord du Mali et sur les groupes jihadistes qui s'y activent. L'information de cette fusion a déjà été révélée l'été dernier. C'est la sortie de ce groupe à quelques jours seulement de l'anniversaire de la prise de la base d'In amenas qui interroge. "La France a tout fait pour contrecarrer le pouvoir islamique dans l'Azawad", a-t-il affirmé, accusant les Français d'avoir recours à "l'intimidation, à l'humiliation et au massacre des populations de l'Azawad". Le communiqué, le premier rendu public par la nouvelle coalition jihadiste depuis sa création, souligne que "la France et son peuple subiront les conséquences de leur agression à l'image de l'Union Soviétique vaincue par les moujahidines en Afghanistan". Le communiqué de cette nouvelle organisation a accusé les forces françaises de mener une action d’intimidation et de massacrer populations de l’Azawad parce que "la France ne s’est pas arrêtée à combattre les responsables de l’application de la charia, mais elle est allée au-delà en tuant les paisibles enfants, femmes et vieillards de l’Azawad qui nomadisent avec leur troupeau dans le désert aride du Sahara".

Le groupe des mourabitounes créé par Moctar Belmoctar et Ahmed Telemsi, a souligné que "les moujahidines ne resteront pas bras croisés devant cette situation, même si, aujourd’hui, la voix de l’injustice domine, chacun à son tour". 

Nouvelle année oblige, les "moujahidines" se sacrifient à établir le bilan macabre de leurs opérations au cours de l'année 2013. Le communiqué fait ressortir de " nombreuses opérations de prises d'otages occidentaux exécutées par les Moulathamounes et le MUJAO, séparément avant de s'unir en août dernier pour agir ensemble". Le groupe des Mourabitounes de l'Azawad cite à ce propos la prise d'otage du complexe gazier de Tiguentourine (Algérie), il y a un an. Le GMA justifie qu'elle est intervenue "en représailles à l'ouverture de l'espace algérien aux forces aériennes françaises pour bombarder l'Azawad".

R.N./agences

Voir aussi : Le Mujao et El Moulathamoune forment El Mourabitoune

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
sarah sadim

cela était prévisible aussi bien pour hollande et la france, que pour le servile 3Fakhamatouhou" tronant sur sa chaise à Alger.

LA DEUXIEME ORGANISATION TERRORISTE MUNDJA SEMBLE ECHAPPER AU CONTROLE DE LA D G E D MAROCAINE ET SON SPONSOR ATTITRE LA DGSE FRANCAISE, mais en réalité ce communiqué commandité ailleurs n'est qu'une pression de plus sur le clan pervers pouvoir en algérie.

Ce n'est un secret pour personne que le monarque marocain ne porte absolument aucune considération particuliere au président algérien.

Pis le quatrieme mandat de ce président malade est un danger que le maroc semble réevaluer urgemment, car cela devient un probleme vital pour maintenir la configuration géographique du maroc actuel, en, plus des énormes problemes que distille alger par le biais de sa manne financiere.

En somme ce conflit "morroco (algériens d'origine marocaine) -- marocain" là se situe la trame sociale et psychologique de ce conflit, et, par conséquent la phase active de destabilisation du clan de bouteflika commence à prendre une tournure explosive, quand à l'algérie pays, le dommage collatéral sera couteux.

La france subira un retour de feu normal en état de guerre, mais, elle en a les moyens de pervertir et de faire diversion vers l'algérie.

Autrement ce communiqué terroriste inquiete et inquietera beaucoup plus el mouradia (avec ses services de renseignement désarticulés par fakhamatouhou), que l'élysée qui lui, paye des rancons pour ses otages, alors qu'el mouradia abandonne "ses diplomates otages au mali": Marché de dupes pour certains au vu des énormes biens et intérets détenus en france de bouteflika et son clan. Par conséquent, l'urgence est la préservation de ces interets indus et volés au peuple algérien pour le clan de Bouteflika, ALORS QUE LE DILEMME POUR LA FRANCE EST DE COMMENT S' EXTRAIRE DE CETTE RELATION PERVERSE ET CONJONCTURELLE "SANS LENDEMAINS CERTAINS" avec un pouvoir en fin de parcours, et, ses intérets stratégiques à long terme (qui sont beaucoup plus importants et perens) avec l'algérie état et son peuple.

On doit quand meme sacrifier "l'oeuf" pour garder le "le veau", SIMPLE BON SENS ET LOGIQUE IMPLACABLE DES NATIONS PUISSANTES, DE VERITABLES MONSTRES FROIDS " CE QUI EST NORMAL".

Suite de l'épisode avant avril 2014.....

avatar
laid baiid

Moctar Belmoctar ? quelle orthographe, vous vous trompez de nectar.. Agence R. N, le soleil tape fort dans ces régions.

Votre excellence Belmokhtar, CHICHE.. tirez un pétard sur la France!!!

Et le MAOL, on attend la cassette.... Au fait vidéo où audio???

Surenchère quand tu nous tient!