Nelson Mandela : l’homme éternel

L'immortel Mandela.
L'immortel Mandela.

«Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu'un d'autre de sa liberté. L'opprimé et l'oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité. Citation de Nelson Mandela, Un long chemin vers la liberté, 1994.

L’Afrique perd le dernier bastion des hommes libres. Mandela quitte notre monde avec les honneurs et les mérites d’un combattant sans réserve pour la liberté et la paix, un avocat courageux qui a engagé sa fonction d’avocat au service de sa patrie, de son peuple et de la défense des droits de l’homme. Un homme aux qualités morales et spirituelles irréprochables.

Un homme d’état au-dessus de l’amour du pouvoir, se contente d’un seul mandat pour laisser la chance aux enfants de son peuple de travailler leur patrie et de s’impliquer dans la gestion politique, sociale, cultuelle et économique de leur patrie. Un seul mandat pour ce héros de l’Afrique, reste un geste de respect à ces compagnons et à son peuple.

Il rejoint avec les honneurs et la reconnaissance de son peuple et du monde juste ces immortels dont Martin Luther King, Mohandas Karamchand Gandhi, Mère Teresa, Larbi Ben M’hidi, Ourida Meddad et tous ceux et celles qui ont décidé de vivre et mourir pour le droit des peuples à la liberté et à une vie décente.

"L’homme du prix Nobel de la paix", une reconnaissance universelle pour son engagement irréversible, son attachement indéfectible, sa grande sagesse et sa patience sans équivoque et sans mesure pour libérer son peuple du régime de l’apartheid. Un parcours militant dure et douloureux qui changea le destin de son peuple et qui donna une leçon aux dictateurs de ce monde et aux peuples opprimés que la liberté est possible et un droit inaliénable.

L'Algérie des hommes libres, nos valeureux combattants pour une Algérie libre et indépendante représentaient pour Nelson Mandela un exemple et une école de guerre et de libération, une étincelle pour mener un combat armé contre le système d’apartheid.

Nelson Mandela demeure une histoire d’un homme libre, un exemple de bravoure et d'héroïsme et un symbole de combat libérateur, de paix et de réconciliation pour une Afrique africaine. Madiba quitte notre monde en laissant un continent malade de ses gouverneurs, des hommes attachés à la chaise du pouvoir et non au respect de leur patrie, ces hommes qui ont appauvri leur peuple et qui se réjouissent de la vie des palais qui fleurissent dans un champ de peuples misérables.

Reposez en paix Madiba, vous resterez à jamais vivant dans le coeur des hommes libres.

Démos et Brahim Gater

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
khelaf hellal

Le système colonial est comme l'apartheid, il pratique la violence sur le colonisé et ne comprend que le langage de la violence écrivait Frantz Fanon; pour cette raison sans doute, Mandela avait déclaré un jour que l'Algérie révolutionnaire avait fait de lui un Homme. " Donnez nous vos chars et vos avions, nous vous donnerons nos couffins " lançait notre héros Ben Mhidi à la figure des parachutistes qui le torturaient. Ce sont des hommes eternels qui ont inscrits en lettres de sang les premiéres définition des droits de l'homme sur la planète, abolissant l'apartheid et le colonialisme.

-1