El Hachemi Cherif, un dirigeant de l’Algérie moderne

El Hachemi Cherif
El Hachemi Cherif

Le 2 août 2005 décédait El Hachemi Cherif. L'homme, le militant, le républicain aux convictions chevillées était né un 5 août 1939.

Une pensée pour un grand homme qui a marqué notre histoire. Un combattant, un dirigeant moderniste qui a grandement contribué à penser les problématiques que pose la crise d’État que traverse l’Algérie. Farouche adversaire de l’islam politique, opposant redoutable de l’oligarchie bureaucratique aux gouvernes du pays depuis les coups de force de la bureaucratie militaire des frontières contre les institutions nationales algériennes. Au début des années 1960, il démissionne du poste de sous-préfet et entame une carrière de réalisateur.

Face au coup d’État du 19 juin 1965, il s’engage dans l’Organisation de la Résistance populaire. Il suivra le parcours de cette organisation qui se transformera en ORP-PAG puis en PAGS (Parti de l’avant-garde socialiste). Syndicaliste, il dirigera la fédération des travailleurs de l’éducation et de la culture, la FTEC, contre laquelle l’article 120 des statuts du FLN sera appliqué avec un zèle exceptionnel. Les secteurs qui avaient survécu au démantèlement de cette fédération vont jouer un rôle important dans les luttes qui ont succédé aux évènements d’octobre 1988 : Comité national contre la torture, Rassemblement des artistes, intellectuels et scientifiques (RAIS), Mouvement des journalistes algériens (MJA).

Très sensible aux questions identitaires et culturelles, porteur d’une double culture moderne et traditionnelle, El Hachemi va peser de manière déterminante dans les débats qui essayaient d’appréhender ces questions. Il comptera parmi les rares personnalités à identifier rapidement le danger mortel que l’islamisme constitue pour l’État national algérien. Ses contributions et écrits gardent encore une pertinence et une actualité saisissante.

El Hachemi est de ces monuments qui meurent, mais ne disparaissent jamais. Sa pensée est un matériau qui contribuera à sceller l’union des modernistes algériens, et au-delà.

Qu’il repose en paix.

Mohand Bakir

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (13) | Réagir ?

avatar
yacine AITLBACHIR

rabi akraham ya dachrif eyek n ldjenath. l humanité de dachrif et des miltants du PAGS. OU MDS. DACHRIF EST L UN AVEC SON MOUVEMENT ET CES MILITANTS A AVOIR DENNONCER L ISLAMISME AINSI LEURS ENVOIS E PECHAOIRE VIA L ADRESSE DE LEURS BOITE POSTAL 115 A CONSTANTINENE PAR LE BIAIS D ALGERIE REPUBLICAIN DE ABDELHAMID BENZINE LA HOU IRAHMOU. CES ENVOIS DE NOS JEUNES SOUS FORME DE FORMATION UNIVERSITAIRE EN ARABISEOUDITE ET SA PERIPHERIE. NOS GOUVERNANTS REFUSENT DAPPRENDRE AU SERIEUX CES DENNONCIATIONS. DACHRIF QUI NOUS A HABITUE AU CONFERENCE DEBAT AU TRB DE BEJAIA AINSI A TRAVERS LE TERRETOIRE NATIONAL. AUJORD HUI NOS POPULATION SONT ORPHELINE DES DEBAT ET ORIENTATION. A L INSTAR DE CERTAINES PARTI DEMOCRATE QUI NOUS ONT RUINE A L EPOQUE. LE FFS VOULAIT PAR LE BIAIS DE SON ZAIM UNE FORMATION A CES MILITANTS EN L ECOLE DU PAGS/probleme de l islamise que ce dernier reconnait:/ le rcd a sa tete son lideur n a jamais laisser 10 a 15 minutes dalhachmi tranquile a l approche des election processus electrole de 1991:/DONT IL A PEURE QUE LES islamiste prendront le pouvoir::/la lucidite et les calcules de dalhachmi et le pags sont reel et sur que le processus entacher de fraudes ne sera jamais et son annulation le sairait. /et voila le systeme via les islamiste ont compris que la democratie leurs fera mal. donc il faut que le PAGS SERA DIVISER POUR L ANEANTIR. CES ISLAMISTE PROCHE DU POUVOIR AYANT TOUS FAIT POUR ASSASSINER DALHACHMI MALGRE LE CHARGEUR DE LEURS MITRAILLET DIVERSSER SUR LUI MAIS IL A RESISTER ET N A JAMAIS CESSER SON COMBAT JUSQU AU BOUT. CE QUI NOUS A FAIT MAL D OU ONT ILS PROCURER CES BALLES CONCERTEGENE?VOILA QUANT VEUT LIQUIDER QLQ UN POUR CE SYSTEME IL EST FACILE. DALHACHEMI REPOSE TOI EN PAIX L ALGERIE DE 1MLS ET DEMI DE MARTYRS A ETE SACCAGES PAR CES GENS QUI NOUS GOUVERNE.. MAIS UNJOUR ELLE LE VERRA MEME CEST NOUS ASSISTERONS PAS MAIS LE MESSAGE A NOS ENFANTS DE JAMAIS LAISSER NOTRE TERRE ET ORIGINE. COMME LE CHANTAIS LA DIVA NOUARA AKOUASSIGH AMI AAZIZENE HADHRA ATSTSOUTH LASLIK. JE PROFITE DE LANCER UN APPEL AUX MILITANTS DEU MDS ET DES EX DU PAGS A LA RELANCE DE NOTRE MOUVEMENT SUR LA SAINE POLITIQUE. D AILLEURS DEPUIS LE RETRAT DE NOTRE MOUVEMENT AUQU UNE ASSOCIATION DE LA DEFFENSE DES DROIT DES CONSOMMATEURS NA ETULISER UN QLCONQUE MOUVEMENT Y COMPRIS C ELLE DES CHOMEURS. QUE LE SYSTEME A AMADOUE PAR LA CREATION DES ANSEJ ET CNAC. CHERS CAMMARADES IL EST TEMPS DE REIVESTIR LE TERRAIN AFIN DE BARRER LA ROUTE A CES MAFIOSIPOLITICODESTRUCTEURS. AINSI DE PARTIR A LA SENSSIBILISATION DE NOS JEUNES. GLOIRES A NOS MARTYRS DE LA DEMOCRATIE TOMBES PAR LES BALLES DES ISLAMISTES ET SYSTEME.

avatar
ali chemlal

..... a la question sur la bérbérité et sur Bouteflika, il a répondu que la bérbérité de l'Algerie est une réalité évidente, quant au bérbérisme, c'est une forme de racisme, tout comme l' arabisme ou l'islamise, lequel est totale contradiction avec l' islam. Au sujet de Bouteflika, il a répondu que c'est tout le systéme qui doit changer. Paix a son ame.

visualisation: 2 / 11