Les femmes rendent hommage à Matoub Lounès à BRTV

Les femmes rendent hommage à Matoub Lounès à BRTV

L'association Culture B. en collaboration avec le groupe Berbère Télévision organisent le dimanche 30 juin de 13h à 19h à Montreuil une journée d'hommage à Matoub Lounès par les femmes.

Les femmes berbères rendent hommage au chantre de l'amazighité et inépuisable poète Matoub Lounès.

Au programme:

* 13h Projections vidéos autour de la vie et de l'œuvre de Matoub Lounès

* 14h30 Conférence débat sous le thème : "Place de la femme dans la poésie de Matoub Lounès" par Nacira Abrous et Yalla Seddiki.

* 16h Des voix féminines interprétant les textes de Matoub Lounès

Soyez nombreux (entrée gratuite)

Le dimanche 30 juin de 13h à 19h

Salle de spectacle de Berbère Télévision  

01 ter rue du Marais 93100 Montreuil (métro Mairie de Montreuil (terminus ligne 9)

Bus 112 station "Général de Gaulle"

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Matoub Lounes

Merci à ces femmes et à tout ceux qui ont participé à cet hommage pour Matoub Lounès !

avatar
Quelqun EncoreQuelqun

Etrange! Le groupe BRTV, vous avez dit? C'est bien.

Qu'en est-il alors de notre kabyle "made in", j'ai nommé l'Immense, l'Unique, l'Indescriptible Dr Kettane, vous savez, Nacer, cleui à qui les chansons de Slimane Azem et les concerts d'Idir, entre autres, avaient aidé à ouvrir la 1ère radion communautaire de France dédiée à la culture kabyle?

Non, mais blague à part, le Nacer a vite découvert les bienfaits de l'assimilation à la française; celle qui fait d'un kabyle, un maghrébin. Vous n'avez pas saisi la nuance? Eh bien, le kabyle qu'il fut était peut-être un peu chauvin sur les bords, SOS Racisme lui a fait découvrir "l'universalité"; il est devenu chantre de la culture "beur"; une sorte de machin sans queue ni tête allant de DJ flane à Doc machin en passant par tous les Cheb (s) des cabarets de l'ouest algérien.

Il est vrai que chaque samedi, durant presque 2h d'antenne, une émission dédiée à la chanson kabyle est programmée. Cela rappelle étrangement les pratiques de l'Unique: " wa al'ane al oughnia al qaba'iliya arraqissa... "

Ah si Matoub pouvait voir ça!

visualisation: 2 / 3