Exil : allez donc demander au silence d’être moins violent !

Guy Moquet devant le peloton d'exécution nazi.
Guy Moquet devant le peloton d'exécution nazi.

Rue Jean-Pierre-Timbaud à la Courneuve (Ile-de-France). Une heure du matin. Je me retrouve dans une résidence sociale. Un foyer d’immigrés

Jean-Pierre Timbaud, né en 1904, a été fusillé en compagnie de Guy Moquet, qui avait alors dix-sept ans. Ils partageaient la même cellule. Les Allemands, occupants et à l’époque maîtres de la France, venaient de décider de venger le meurtre du commandant Hotz. Pour ce faire, ils ont décidé d’exécuter une vingtaine de prisonniers et autant de villageois. Parmi ceux-ci, figuraient Guy Moquet, adolescent à l’époque, qui a refusé la condescendance et Jean-Pierre Timbaud. Ce dernier, mort, assassiné en 1941, à l’âge de trente-sept ans, était membre du Parti communiste et fondateur de la Confédération générale des travailleurs ( la CGT). Avec lui, avec son esprits, une partie du syndicalisme français est morte. 

Aujourd’hui, lorsque la France gagne en football, en hand, en tennis, en athlétisme, en natation ou à l’eurovision – rare…– la nation jubile. Cette France a oublié Jean-Pierre Timbaud. Elle a oublié Guy Moquet.

Le hasard, donc, me fait retrouver dans cette chambre de résidence sociale avec un enseignant, Madjid Benhannou, un designer Marc De Conninck et Magali Lodéon. Les deux derniers sont pianistes. Magali est la petite nièce de Rostrotovich. Enorme musicien.

La rencontre était surréaliste. Nous avons passé la nuit à parler de musique classique pendant que sur un terre-plain adjacent à cette chambre, une ribambelle de vieux immigrés discutaient de rond à béton et du taux de change du dinar.

Que dire du piano ? Que dire du pays ? De la France ? De l’Algérie ?

Que dire de ce monde qui mue ? Il y a une chose simple à faire. C’est se taire. Mais, allez donc demander au silence d’être moins violent !

Meziane Ourad

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Kacem Madani

Faut pas trop déprimer en se laissant envahir par tant d’amertume khouya. Quant à la violence du silence, Il faut se mettre à l’évidence que le gène de l’excès fait partie de notre patrimoine, et n’existe nulle part ailleurs que chez nous. Car pour nous, Algériens :

Quand on quitte le pays, on se fait violence, quand on y reste, aussi !

Quant on se tait, on se fait violence, quand on s’exprime, aussi !

Quand on écrit, on se fait violence, quand on n’écrit pas, aussi !

Quand on se laisse déborder par l’amour, on se fait violence, quand on se laisse envahir par la haine, aussi !

Même notre façon de rire, ya 3adjaba, porte souvent le sceau de la violence !

En fait, on a l’impression que le mot « retenue » ne fait pas partie des règles et comportements populaires. Tout est excessif en nous et, à bien des égards, nous sommes uniques sur la planète!

L’acharnement de Benzaatat pour nous refourguer Benbitour Bessif constitue un bel exemple d’aplomb, excessif à saturation !

Allez, cheers va! Rahou eddene Bacchus !... lol

avatar
Kacem Madani

Faut pas trop déprimer en se laissant envahir par tant d’amertume khouya. Quant à la violence du silence, Il faut se mettre à l’évidence que le gène de l’excès fait partie de notre patrimoine, et n’existe nulle part ailleurs que chez nous. Car pour nous, Algériens :

Quand on quitte le pays, on se fait violence, quand on y reste, aussi !

Quant on se tait, on se fait violence, quand on s’exprime, aussi !

Quand on écrit, on se fait violence, quand on n’écrit pas, aussi !

Quand on se laisse déborder par l’amour, on se fait violence, quand on se laisse envahir par la haine, aussi !

Même notre façon de rire, ya 3adjaba, porte souvent le sceau de la violence !

En fait, on a l’impression que le mot « retenue » ne fait pas partie des règles et comportements populaires. Tout est excessif en nous et, à bien des égards, nous sommes uniques sur la planète!

L’acharnement de Benzaatat pour nous refourguer Benbitour Bessif constitue un bel exemple d’aplomb, excessif à saturation !

Allez, cheers va! Rahou eddene Bacchus !... lol

visualisation: 2 / 3