Le siège de l’Exécutif provisoire du GPRA à Boumerdes sera classé

La délégation du GPRA à Evian, mars 1962.
La délégation du GPRA à Evian, mars 1962.

Le siège de l’Exécutif du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), abrité par l’ex Rocher noir (Boumerdes) du 19 mars 1962 au 3 juillet 1962, sera classifié en tant que monument historique national courant 2013, a-t-on appris lundi auprès du directeur de la culture.

"Le dossier a été ficelé en 2012 et son approbation est intervenue en janvier dernier par la Commission nationale de la propriété intellectuelle, composée de plusieurs départements ministériels", a indiqué à l’APS M. Hocine Abbis. La ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi, a signé le "rapport d’ouverture de la classification" considéré comme un premier pas vers une classification de ce siège en tant que monument historique national, a ajouté ce responsable, signalant que le dossier a été soumis à la chefferie du gouvernement, en vue de son "approbation définitive avant sa mise en oeuvre."

Situé en plein centre ville de Boumerdes, ce bâtiment historique qui a gardé, à ce jour, sa constitution originelle, est actuellement exploité par le rectorat de l’université M’Hamed Bouguerra de Boumerdes, qui en a fait son siège. Il renferme de nombreux bureaux et des salles de réunions et d’accueil de visiteurs, avec vue sur de petites surfaces vertes, a-t-on constaté.

La classification de ce monument national, à cette période précise de l’histoire de l’Algérie, coïncidant avec le cinquantenaire de son indépendance, vise à conforter "l’importance et le rôle de ce monument dans l’histoire de l’Algérie", estime M. Abbis. "Pour le secteur local de la culture, il s’agit surtout de préserver la mémoire de ce lieu qui a abrité un événement historique de haute importance pour tout le peuple algérien", a t-il ajouté, expliquant que c’est précisément de ce lieu que l’Exécutif du GPRA, dirigé par le défunt Abderrahmane Farès, "a présidé aux destinées de la période s’étalant entre l’annonce du cessez-le feu, le 19 mars 1962, et la proclamation des résultats du référendum d’autodétermination le 3 juillet 1962."

APS

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (5) | Réagir ?

avatar
Notproud

Le siège de l’Exécutif provisoire du GPRA à Boumerdes sera plutôt Réquisitionner ! Parce-que classé impliquerai conservé et exposé dans un souci d’enseignement et de culture...

J’espère qu’un jour les poules auront des dents !

avatar
Akchiche Hakim

Classez toutes les chiottes et les trous de rats ou vous vous etes planques jusqu'en 62 et puis surtout declassez les artisants de l'independance pour bien tout travestir

visualisation: 2 / 5