PST : la fuite en avant est le seul mode de gouvernance du pouvoir algérien

Le PST se dresse contre les menées du wali de Béjaïa.
Le PST se dresse contre les menées du wali de Béjaïa.

Le parti socialiste des travailleurs nous a fait parvenir le communiqué suivant.

En effet, au lieu d’écouter les cris de la majorité de la population de Barbacha, exprimés par les participants au rassemblement historique du dimanche 16 décembre 2012 devant le siège de la wilaya de Bejaïa, le 1er locataire de cette dernière a préféré faire la sourde oreille et tourner le dos à la volonté populaire.

Aussi, en organisant le fameux 2ème tour lui permettant d’installer, au sein dudit siège de wilaya, un P/APC non élu par la population, le wali de Bgayet croit trouver la solution et recevoir ainsi le bon point de Ould Kablia.

Mission (sale besogne) accomplie, il lâcha l’heureux élu et sa coalition de droite (politico-mafieuse) en direction de l’héroïque commune de Barbacha. Avec une maturité politique extraordinaire, en ces temps de dépolitisation de notre société voulue par le pouvoir en place, la population de Barbacha refuse cette mascarade et cette insulte. En plus de la continuité des actions déjà entreprises (fermeture de la daïra et refus de son locataire, veille sur le bon fonctionnement de la mairie sous la responsabilité, encore, de l’ancien exécutif, assemblée générale ouverte ... etc.), elle refuse le fait accompli orchestré par le wali et ses sbires sous couvert de l’instruction d'Ould Kablia.

A l’adresse de ces irresponsables, la population de Barbacha formule son indignation comme suit : "le wali qui a installé ce P/APC n’a qu’à lui chercher une autre commune, que la nôtre, à gérer". Elle décide la tenue d’un meeting populaire, le vendredi 21 décembre 2012 à 15h00 à Barbacha – Centre, où sont conviés les élus de la coalition RCD, FLN et FFS, de la réponse desquels sera décidé la suite de notre mouvement.

Toutes et tous pour le respect de la volonté populaire.

Vive la lutte et vive le socialisme

Le Parti socialiste des travailleurs

Plus d'articles de : Communiqués

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Khalida targui

qui gouverne ici, personne, ils gouvernent leur bisness c'est tout

avatar
Guel Dring

Avez-vous vu ou entendu parler d'une histoire qui se déroule en mode marche arrière ? Le pouvoir est en train de gouverner par la fuite en avant, les contestataires se soulèvent en allant de l'avant. Toute évolution ou progression se fait en avant. Alors en avant toutes ! La seule énigme, c'est quand se regrouperont les quatre lettres dans l'ordre intime qui formeront le mot : SOIT.

A cet instant là, ce mot aura ses raisons divines que la raison humaine ne saisira point.